L'Ontario exige 72 millions d'Ottawa pour les migrants illégaux

L'Ontario exige 72 millions d'Ottawa pour les migrants illégaux

mar, 10/07/2018 – 14:15
Posté dans :
2 commentaires

Le premier ministre Doug Ford croit que le fédéral est à l'origine de la crise et qu'il doit en assumer le fardeau financier.

Voici la ou les sources de cet article : Globe and Mail, iPolitics et Parti conservateur du Canada / Voici la source de la photo : Doug Ford, FlickrCC BY-SA 2.0

L'impact de l'élection d'un gouvernement conservateur en Ontario se fait de plus en plus sentir à Ottawa. Après avoir accusé le fédéral d'avoir créé un « gâchis » à la frontière du pays, le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, lui a réclamé une enveloppe de 72 millions pour faire face à la crise des migrants illégaux qui sévit à Toronto.

« J'appuie les attentes du maire [de Toronto John Tory] selon lesquelles le gouvernement fédéral doit fournir à la ville les 72 millions de dollars qui lui sont dus », a déclaré Doug Ford dans un communiqué.

Cette demande a été mal reçue par le ministre fédéral de l'Immigration, Ahmed Hussen, qui ne digère toujours pas la sortie de M. Ford sur le « gâchis ». M. Hussen s'est également offusqué du vocabulaire utilisé par le premier ministre ontarien, lui qui préfère parler de migrants illégaux plutôt que de « migrants irréguliers ».

« Ce sont des gens à qui nous avons l'obligation légale d'accorder une audience équitable, et donc, [...] nous appliquons le droit international et cela exige que tous les ordres de gouvernement travaillent ensemble », a déclaré M. Hussen. Pour ce qui est du financement, il a souligné qu'Ottawa avait déjà alloué 11 millions à l'Ontario pour aider les demandeurs d'asile à trouver un logement temporaire.

Andrew Scheer exige un plan

De son côté, le chef du Parti conservateur au fédéral, Andrew Scheer, a commenté le sondage effectué par la firme DART Insight qui montre que 70 % des Canadiens sont d'avis que le gouvernement Trudeau n'a pas de plan clairement défini pour gérer la crise des migrants illégaux.

« Depuis son message irresponsable #BienvenueAuCanada sur Twitter en janvier 2017 et les milliers de passages illégaux qu'il a causés, Trudeau ne prend aucune mesure concrète pour corriger la situation qu'il a créée », a déclaré M. Scheer par communiqué. Il presse donc le gouvernement « de présenter un plan concret pour protéger notre frontière et notre système d'immigration sécuritaire ».

Le chef conservateur a ajouté que la stratégie du gouvernement de dépenser plus d'argent « ne fait rien pour remédier au système à deux vitesses qu'il a créé ».

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.

Commentaires

que Trudeau vit encore dans un autre temps: celui du "peace and love" et du "All you need is love". Pour lui, tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil.
Il faudrait revenir en 2018 parce que Dog Ford, c'est pas de la p'tit bière!

Trudeau est mieux de tenir sa tuque car avec les conservateurs et Ford en Ontario....lui, il n'a pas envie de rire avec l'immigration