Le cours d'Éthique et culture religieuse est de la « propagande »

Le cours d'Éthique et culture religieuse est de la « propagande »

lun, 12/02/2018 – 20:30
Posté dans :
5 commentaires

Pour Djemila Benhabib, le Québec, avec ce cours, est en train de former « non pas des citoyens, mais des mollassons ».

Sources : BLVD, Le Journal de Québec #1 et #2Photo : Simon Villeneuve, WikimediaCC BY-SA 3.0

En entrevue à l'émission Sophie sans compromis à la station radiophonique BLVD, l'écrivaine et militante politique Djemila Benhabib a qualifié le cours d'Éthique et culture religieuse de « cours de propagande destiné à endoctriner les enfants », et de « cours 101 de multiculturalisme et d'accommodements raisonnables ».

Mme Benhabib réagissait à deux articles parus dans le Journal de Québec sous la plume de Joseph Facal, qui y relatait des cas de parents et d'élèves qui s'insurgeaient contre « les biais tendancieux contenus dans le manuel du cours ».

Pour Mme Benhabib, le Québec est en train de former « non pas des citoyens, mais des mollassons », ce qui risque de s'avérer dangereux à long terme : « Le ministère de l'Éducation en réalité souhaite que nos enfants aient une attitude d'idolâtrie vis-à-vis des religions », a-t-elle déclaré. Elle déplore qu'on enseigne, au sein du cours d'Éthique et culture religieuse, une seule vision de l'islam, alors qu'il y a plusieurs courants comme dans toute autre religion. Pour elle, les laïcs ou les courants progressistes et réformistes y sont « totalement méprisés ».

Au regard de l'enseignement de la religion, elle préconise une approche historique et scientifique, car les religions sont avant tout des faits historiques. Et cette approche doit nous conduire à nous interroger sur les religions, tout le contraire de ce que permet le cours d'Éthique et culture religieuse.

S'interroger sur ces religions signifie d'en remettre des pans entiers en cause. C'est pourquoi, pour Mme Benhabib, « il n'est pas question [...] aujourd'hui de se servir de [textes religieux] pour valider des traditions, des coutumes, des approches qui ne respectent pas la dignité et les droits humains ».

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?