Le gouvernement veut offrir des repas aux migrants illégaux

Le gouvernement veut offrir des repas aux migrants illégaux

mar, 02/13/2018 – 14:10
Posté dans :
2 commentaires

Le gouvernement a mis en ligne un appel d'offres pour fournir des repas et collations aux migrants à la frontière.

Sources : Gouvernement du Canada #1#2 (pp. 13 à 15) et Global NewsPhoto : CC0

Le gouvernement fédéral se prépare à une autre importante vague de migrants illégaux l'été prochain. Tellement qu'il a lancé lundi un appel d'offres pour fournir des repas et des collations. Ainsi, des employés de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) offriront de l'eau, du jus, des sandwiches aux oeufs et au poulet ainsi que des barres de céréales aux demandeurs d'asile en attente à la frontière.

Le montant du contrat n'est pas précisé dans l'appel d'offres, mais selon Global News, le ministère de l'Immigration aurait reçu une enveloppe supplémentaire de 10,4 millions de dollars pour lutter contre la migration illégale à la frontière canado-américaine. Le ministère de la Sécurité publique prétend que cette démarche ne devrait pas provoquer une hausse des migrants illégaux.

Jusqu'à présent, le Québec est la seule province canadienne à avoir traversé une crise de migrants illégaux. En décembre dernier, ils étaient encore 1 916 à traverser la frontière, ce qui représente en moyenne une soixantaine de migrants par jour. De janvier à décembre 2017, ce sont 18 836 migrants illégaux que le Québec a reçus. Le Canada en a récolté 1 757.

Cette crise pourrait d'ailleurs empirer, car le gouvernement américain n'a pas renouvelé le statut de protection temporaire de 200 000 Salvadoriens et de 60 000 Haïtiens. Ceux-ci pourraient être tentés de franchir la frontière québéco-américaine plutôt que de retourner dans leurs pays. Selon un sondage publié en décembre dernier, 57 % des Québécois se disent inquiets des menaces à la sécurité à la frontière.

Commentaires

Encourager tous les miséreux de la terre à venir profiter des largesses libérales au nom de l`obsession mondialiste entraîne des conséquences. Les services frontaliers débordés ne peuvent pas assurer un contrôle suffisant, et les risques d`intrusion de dangereux individus en sont multipliés. Mais pousser jusqu`à engager des traiteurs pour gâter les migrants illégaux, aux frais des contribuables, alors que des milliers de canadiens vivent sous le seuil de pauvreté, que des itinérants ne mangent que s`ils trouvent quelque chose de comestible, et qu`un grand nombre d` enfants ne mangent pas à leur faim, cette décision a quelque chose d`immoral ! On parle bien d`illégalité, même si certains bien-pensant préfèrent le terme hypocrite de "irréguliers".. Essayez de traverser sans permission en sens inverse ; vous constaterez que les autres pays ne s`inventent pas des mots pour remplacer le terme "ILLÉGAL" ! .

Le gouvernement de Petit PET le Caméléon ne respecte pas les traités qu'il a signé sur la scène internationale, en l'occurrence les É.U.. Ces migrants pénètre officiellement au Canada illégalement, ils devraient être refoulés manu militari si nécessaire. Cette entente dite de pays tiers fait de ces migrants des illégaux. https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/organisation/…

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.