Justin Trudeau veut aider les djihadistes à réintégrer la société

Justin Trudeau veut aider les djihadistes à réintégrer la société

mar, 11/21/2017 – 13:06
Posté dans :
2 commentaires

D'ailleurs, 60 de ces djihadistes sont déjà de retour au Canada. Les députés du Parti conservateur sont tombés des nues.

Source : Nos communes / Photo : Stevens Leblanc

Il y a quelques jours, on apprenait que le gouvernement du Canada parlait de « réintégrer » dans la société les djihadistes canadiens de l'État islamique. Lundi, à la Chambre des communes, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a réitéré cette position en expliquant qu'il fallait « aider les gens à se détacher des idéologies violentes ». Plus tard, il a répété que le gouvernement était là « pour les aider à laisser tomber cette idéologie terroriste » liée au groupe État islamique.

De tels propos n'ont pas manqué de faire réagir les députés du Parti conservateur. Son chef, Andrew Scheer, a demandé : « Pourquoi ce premier ministre a-t-il tant de difficulté à soutenir les victimes ? » Quant à la députée Michelle Rempel, elle s'est exclamée : « Ce qu'il aurait dû dire, c'est qu'on doit subir des conséquences lorsqu'on décide de combattre pour une secte sanguinaire terroriste. »

Le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a tenté de prêter main-forte au premier ministre. Il a dit que « le SCRS, la GRC et l'ASFC portent une attention très particulière à toutes les personnes qui posent un danger pour la sécurité du Canada. » Il a souligné que « le gouvernement du Canada sait que 60 voyageurs extrémistes sont de retour au pays, et ceux-ci font l'objet d'enquêtes très serrées. »

Le député conservateur Pierre Paul-Hus a dit : « 60 combattants du groupe armé État islamique sont revenus au Canada, après avoir combattu nos soldats canadiens et nos alliés. C'est assez baveux, merci. » Puis, il a enchaîné : « Maintenant, le bureau du ministre nous dit que le retour des voyageurs terroristes étrangers et de leurs familles exige un soutien approprié en matière de désengagement et de réinsertion. C'est à ne plus rien comprendre. Est-ce que le ministre réalise que son travail est d'assurer la sécurité des Canadiens et non pas le confort de ces meurtriers ? »

M. Goodale a répondu que lorsque « des éléments de preuve montrent qu'une personne a commis des infractions à l'endroit du Canada, ces preuves servent à établir un dossier qui est soumis aux tribunaux. Lorsqu'il est possible d'intenter une poursuite, on le fait avec toute la sévérité qu'autorise la loi. »

Commentaires

c est bien vrai que M Trudeau préfere rassuré les meurtriers plutot que de protégé sa nation,, de plus ce ne sont pas des betes qu ont tente de changer le temperament explosif,, genre bulldog mais plutot des personnes ayant une idéalogie bien implanté et bien ancré dans leurs moeurs,, faut etre vraiment aveugle et stupide de croire de tels sornettes !! M Trudeau est a toute fin pratique sous l influence de musulmans ,, ceci est clair et net, preuve a l appui, si ont comparrais l exemple du port du kirpan dans les avions le 27 novembre,, encore une fois prouvé ,, car ils n y a que les sikhs qui portent ce couteau,,, sinon gagné ou plutot acheté des votes pour pouvoir justement garder le pouvoir !!! imaginé vous dans 10 ans d ici,, l islam et toutes autres religions ou idéalogie seras superieur a la chrétienté ici chez nous au canada,,,, ca seras pas beau,,,, ce n est pas pour rien que tous ces gens quittent leurs pays,,, la guerre,, faite vous le lien ???

À mon avis, Trudeau en fume du bon depuis quelques temps...récupérer des djiadistes? Il veut en faire des délateurs? Ce sont des irrécupérables. Ils sont venus au monde avec la haine. C'est dans leurs ADN. Des hypocrites, des tueurs sans remord, des psychopates innés, des antisociaux, des lavés du cerveau restés accrochés à des idéaux qui ne correspondent pas à nos valeurs et nos us et coutumes.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.