Le groupe GF Productions intéressé au rachat de Juste pour rire

Le groupe GF Productions intéressé au rachat de Juste pour rire

lun, 30/10/2017 – 19:23
Posté dans :
0 commentaire

Le groupe suisse dit avoir l'intention d'ajouter un partenaire québécois, bien qu'aucun nom n'ait été mentionné.

Source : NewsWirePhoto : Wikimedia

Le groupe suisse GF Productions a annoncé par communiqué son intérêt à racheter Juste pour rire, en précisant son « intention d'y ajouter un partenaire québécois », sans toutefois mentionner de nom. Grégoire Furrer, fondateur et propriétaire du groupe, s'est expliqué ainsi : « Il s'agit de garder les racines de JPR [Juste pour rire] ici, au Québec, pour les propulser vers l'international. Nous programmons déjà des dizaines d'artistes québécois en Europe avec qui nous souhaitons grandir. Notre profonde connaissance du marché de la diffusion, de la production et de la gestion de festivals facilitera l'intégration de la future entité. Sans oublier que notre proposition de rachat permettrait aux humoristes du Québec de s'exporter encore plus à l'international, et aux humoristes européens de découvrir le Québec. »

Rappelons que le fondateur de Juste pour rire, Gilbert Rozon, s'est départi de toutes les actions de sa compagnie à la suite d'allégations de nature sexuelle.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.