Boeing vs Bombardier : Boeing fait retarder le dossier

Boeing vs Bombardier : Boeing fait retarder le dossier

sam, 01/07/2017 – 08:02
Posté dans :
0 commentaire

Boeing accuse Bombardier de profiter de subventions qui nuisent aux travailleurs américains. Elle a donc porté plainte auprès du département américain du Commerce et à la Commission américaine du commerce international.

Sources : Le Devoir #1#2,The Montreal Gazette, Le Journal de Montréal #1 et #2Photo : Ryan Remiorz, La Presse canadienne

29 juin 2017

Washington a accepté la requête de Boeing et retardera le dévoilement de sa décision préliminaire. Bombardier pourrait donc attendre encore jusqu'à deux mois supplémentaires avant de savoir si les États-Unis imposeront des droits compensateurs ou non à la multinationale québécoise. Boeing a déclaré : « Il est important que le département du Commerce ait le temps nécessaire pour se pencher sur chacune des catégories. Il faudra recevoir, analyser et possiblement [demander] davantage d'information à chacune des parties concernant ces subventions. » Bombardier a affirmé : « Bombardier est d'accord à ce que le département du Commerce ait suffisamment de temps pour examiner les preuves qui démontrent que la requête de Boeing est sans fondement. »

1er juin 2017

« Notre partenaire, Boeing, n'agit pas comme un partenaire de confiance en ce moment. Alors on a coupé toutes les discussions avec lui », a déclaré en point de presse le secrétaire parlementaire de la ministre des Services publics et de l'Approvisionnement, Steven MacKinnon.

30 mai 2017

Boeing a précisé avoir porté plainte contre Bombardier pour contrecarrer la possibilité que des subventions lui permettent de développer une version allongée de la CSeries, qui ferait concurrence à sa famille d'avions 737. Une décision préliminaire devrait survenir d'ici le 12 juin.

20 mai 2017

Le gouvernement du Québec se porte à la défense de Bombardier en soulignant qu'il ne subventionne pas la compagnie, mais qu'il en est plutôt un investisseur. De ce fait, il est en conformité avec les règles du marché. La Caisse de dépôt et placement du Québec a tenu un message similaire.

19 mai 2017

À Washington, une audience et un début d'enquête ont été lancés au sujet d'accusations de la compagnie américaine Boeing contre la compagnie québécoise Bombardier. En somme, Boeing accuse Bombardier de profiter de subventions qui lui confèrent un avantage injuste sur la scène internationale et qui se fait au profit des travailleurs américains.

Ottawa est rapidement intervenu et a sous-entendu que Boeing ne devait pas tenir pour acquis ses contrats militaires avec le gouvernement fédéral – qui représentent une grande source de revenus.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?