Bombardier gagne une manche contre Boeing

Bombardier gagne une manche contre Boeing

sam, 27/01/2018 – 07:30
Posté dans :
0 commentaire

Les droits compensatoires et antidumping de 300 % imposés à Bombardier ont été annulés aux États-Unis.

Sources : Radio-Canada et Le DevoirPhoto : Alexandre Gouger, WikimediaCC BY-SA 3.0

La Commission internationale du commerce des États-Unis (USITC) a tranché : Bombardier n'aura pas à payer des droits compensateurs et antidumping sur les ventes de la CSeries.

Rappelons que Boeing avait porté plainte contre Bombardier, qu'elle accusait d'avoir vendu ses avions de gamme CSeries à des prix artificiellement bas sur le marché américain et d'avoir profité de subventions gouvernementales indues. La compagnie avait eu gain de cause et les États-Unis avaient imposé des droits compensatoires de 220 % ainsi qu'une taxe antidumping de 80 % sur les avions CS100 et CS300 de Bombardier importés aux États-Unis. Or, l'USITC a invalidé ces droits compensateurs et antidumping dans une décision unanime des quatre membres de la commission.

Dans un communiqué, Bombardier a déclaré que cette décision était « une victoire pour l’innovation, la concurrence et la primauté du droit ». Quant à Boeing, elle s'est dite en désaccord avec la décision de la commission et compte l'analyser en détail dans les prochains jours : « Nous ne serons pas des spectateurs face aux pratiques d’affaires illégales de Bombardier, qui continuent de porter préjudice aux travailleurs américains et à l’industrie qu’ils appuient », a-t-elle déclaré.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.