Bombardier gagne une manche contre Boeing

Bombardier gagne une manche contre Boeing

sam, 27/01/2018 – 07:30
Posté dans :
0 commentaire

Les droits compensatoires et antidumping de 300 % imposés à Bombardier ont été annulés aux États-Unis.

Sources : Radio-Canada et Le DevoirPhoto : Alexandre Gouger, WikimediaCC BY-SA 3.0

La Commission internationale du commerce des États-Unis (USITC) a tranché : Bombardier n'aura pas à payer des droits compensateurs et antidumping sur les ventes de la CSeries.

Rappelons que Boeing avait porté plainte contre Bombardier, qu'elle accusait d'avoir vendu ses avions de gamme CSeries à des prix artificiellement bas sur le marché américain et d'avoir profité de subventions gouvernementales indues. La compagnie avait eu gain de cause et les États-Unis avaient imposé des droits compensatoires de 220 % ainsi qu'une taxe antidumping de 80 % sur les avions CS100 et CS300 de Bombardier importés aux États-Unis. Or, l'USITC a invalidé ces droits compensateurs et antidumping dans une décision unanime des quatre membres de la commission.

Dans un communiqué, Bombardier a déclaré que cette décision était « une victoire pour l'innovation, la concurrence et la primauté du droit ». Quant à Boeing, elle s'est dite en désaccord avec la décision de la commission et compte l'analyser en détail dans les prochains jours : « Nous ne serons pas des spectateurs face aux pratiques d'affaires illégales de Bombardier, qui continuent de porter préjudice aux travailleurs américains et à l'industrie qu'ils appuient », a-t-elle déclaré.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?