Il n'y a jamais eu de réduction d'impôt pour la classe moyenne

Il n'y a jamais eu de réduction d'impôt pour la classe moyenne

sam, 05/05/2018 – 10:00
Posté dans :
1 commentaire

Le fédéral a aboli des crédits d'impôt qui annulent les effets de l’allègement fiscal qu'il avait accordé en 2016.

Sources de l'article : Institut Fraser et Radio-Canada / Source de la photo : stevepb, CC0

Le gouvernement Trudeau a beau s'être vanté d'avoir baissé les impôts pour la classe moyenne, une récente analyse de l'Institut Fraser démontre le contraire.

Cette assertion des libéraux vient du fait qu'ils ont fait passer le taux du deuxième palier d'imposition de 22 % à 20,5 % en 2016. Pour 2017, cette mesure s'appliquait aux revenus compris entre 45 916 $ et 91 831 $, ce qui représentait un allègement fiscal maximal de 689 $.

Toutefois, d'autres modifications ont été apportées par le gouvernement Trudeau en matière de fiscalité. D'abord, il a instauré un nouveau palier d'imposition de 33 % pour les Canadiens dont les revenus sont supérieurs à 200 000 $. Ensuite, il a éliminé un certain nombre de crédits d'impôt qui annulent dans certains cas les effets de la réduction du taux se situant au deuxième palier d'imposition.

Une récente étude citée par l'Institut Fraser a constaté que 81 % des familles canadiennes qui ont un revenu entre 77 089 $ à 107 624 $ payeraient en moyenne 840 $ de plus par année pour leurs impôts. En réalité, seuls les célibataires sans enfant auraient profité de réductions d'impôt du fédéral.

La situation ne devrait pas s'améliorer le 1er janvier 2019 avec la première série d'augmentation des contributions au Régime de pensions du Canada. Ces augmentations s'échelonneront jusqu'en 2025.

Commentaires

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.