21 juin, jour de libération fiscale des Québécois

21 juin, jour de libération fiscale des Québécois

lun, 11/06/2018 – 10:45
Posté dans :
0 commentaire

Si les Québécois payaient leurs taxes et impôts en un seul versement, ils devraient travailler du 1er janvier au 20 juin.

Voici la ou les sources de cet article : Fraser Institute #1 et #2 et Le Figaro / Voici la source de la photo : stevepb, CC0

Chaque année, l'Institut Fraser publie son rapport sur le jour de libération fiscale des Canadiens. Cette donnée est purement symbolique, mais elle décrit bien ce que représente le fardeau fiscal des ménages canadiens.

Ainsi, le jour où la famille moyenne au Canada a gagné suffisamment d'argent pour payer les taxes et impôts prélevés par les trois paliers administratifs (fédéral, provincial et municipal) marque le début de sa libération fiscale. Au Canada, ce jour tombait le 10 juin. Au Québec, il faudra attendre le 21 juin.

Pour cette année donc, l'Institut Fraser a estimé que la famille canadienne moyenne composée de deux personnes ou plus percevra un revenu de 115 724 $ et paiera un total de 50 464 $ en taxes et en impôts. Autrement dit, la famille canadienne devra verser 43,6 % de son revenu en taxes et en impôts. Au Québec, la famille moyenne gagnera 98 858 $ et paiera 46 108 $ en taxes et en impôts, ce qui représente 46,6 % de son revenu.

Ce sont les Albertains les plus chanceux, eux qui sont fiscalement libérés depuis le 22 mai. En revanche, les citoyens de Terre-Neuve-et-Labrador ne seront libérés que le 26 juin. Les Québécois ont le deuxième plus mauvais score à ce niveau, mais ils peuvent se consoler, car selon les données de l'Institut Molinari pour 2016, le salarié français ne célébrait sa libération fiscale que le 29 juillet.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.