Le Canada exclu des négociations sur l'ALENA

Le Canada exclu des négociations sur l'ALENA

mar, 31/07/2018 – 12:15
Posté dans :
2 commentaires

Une rencontre aura lieu jeudi entre le représentant au Commerce américain et la délégation mexicaine.

Voici la ou les sources de cet article : National Post et Radio-Canada InternationalVoici la source de la photo : Joseph Morris, FlickrCC BY-ND 2.0

Le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, doit rencontrer jeudi le ministre mexicain de l'Économie, Ildefonso Guajardo, pour discuter de la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). Mais la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, n'assistera pas à la rencontre.

Mme Freeland aurait bien voulu y participer, mais contre toute attente, les tentatives de la ministre d'obtenir un laissez-passer se sont révélées infructueuses, selon le National Post. En fait, elles auraient été carrément rejetées par le bureau de Robert Lighthizer. Celui-ci a exclu la délégation canadienne parce qu'il souhaite d'abord conclure un accord distinct avec le Mexique, pour ensuite l'utiliser comme moyen de pression afin d'obtenir des compromis de la part du Canada.

La détérioration des relations entre Ottawa et la Maison-Blanche ne seraient pas étrangères à cette volte-face. Le National Post a même avancé l'idée que M. Lightizer entretiendrait de l'hostilité à l'endroit de Chrystia Freeland.

Les discussions à trois sur l'ALENA sont au point mort depuis mai. Le Mexique et les États-Unis ont fait savoir que l'objectif était d'aboutir à un accord au mois d'août, mais Ottawa est resté muet sur la question.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires

Je ne sais pas qui conseille Freeland dans sa garde-robe mais , à mon avis, elle devrait porter des vêtements et des couleurs plus classiques car elle est en politique ...pas dans une soirée dansante. Peut-être que ça négocierait mieux avec ses vis-à-vis. Cela lui donnerais de l'assurance à tous niveaux. Des conseils ça ne se refusent pas.

"M. Lightizer entretiendrait de l'hostilité à l'endroit de Chrystia Freeland."
Pour certains hommes et même pour plusieurs, une femme qui se tient debout et ne s'en laisse pas imposer, ça dérange.
C'est le moins qu'on puisse dire.