Systèmes de paiement bancaire vétustes au gouvernement fédéral

Systèmes de paiement bancaire vétustes au gouvernement fédéral

mer, 10/10/2018 – 08:00
Posté dans :
1 commentaire

Plusieurs départements et agences du gouvernement canadien n'atteignent pas les standards mondiaux de sécurité des données.

Voici la ou les sources de cet article : CBC et Gouvernement du Canada / Voici la source de la photo : CC0

Selon ce que rapporte CBC, le réseau anglais de Radio-Canada, lundi dernier, plusieurs agences et départements du gouvernement fédéral ont échoué à un test de sécurité des données relativement aux systèmes de paiement bancaire qu'ils emploient. D'ailleurs, bien que des responsables du gouvernement fédéral affirment qu'aucun incident n'a été signalé jusqu'à présent, ces entités gouvernementales continuent tout de même de traiter les paiements par carte de débit et par carte de crédit.

Problèmes chez Services partagés Canada

Une note d'information datant du 7 juin 2018 et obtenue par la CBC laisse entendre que le responsable de ces failles de sécurité pourrait être en grande partie Services partagés Canada. En effet, cette agence fédérale spécialisée en technologie de l'information et créée en 2011 gère les systèmes de données de 13 des 17 agences et départements du gouvernement canadien ayant échoué au test de sécurité en question.

Soulignons que l'Agence du revenu du Canada, la Gendarmerie royale du Canada, l'Agence des services frontaliers du Canada, Défense nationale et Forces armées canadiennes ainsi qu'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada font partie des institutions fédérales n'ayant pas réussi le test de sécurité des données.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires

C'est pas surprenant, les gouvernements se font arnaqués par les firmes informatiques, et donnent des contrats pour réparer les failles du système, le tout à coup de millions et de centaines de millions.
Le fédéral c'est fait avoir avec le système de paie phénix qui a coûté une fortune, et qui coûtera une fortune pour s'en débarraser et en implanter un autre.
Et en bout de ligne, personne n'est imputable de rien.