Un géant médiatique éprouve des difficultés financières

Un géant médiatique éprouve des difficultés financières

ven, 09/11/2018 – 08:15
Posté dans :
0 commentaire

La Presse sera contrainte d'abolir des postes au sein de son équipe afin de pallier la diminution des revenus publicitaires.

Voici la ou les sources de cet article : Radio-Canada / Voici la source de la photo : Chicoutimi, WikipediaCC0 1.0

Le quotidien La Presse a annoncé que 37 postes réguliers seront abolis. En mai dernier, Pierre-Elliott Levasseur, son président, avait déclaré que le modèle d'affaires du journal était révolu en raison d'une baisse des profits générés à l'aide de la publicité. Il avait légitimé ces difficultés par la place grandissante de Google et de Facebook dans le paysage médiatique.

La plupart de ces suppressions devraient se solder par des départs volontaires, mais la direction de l'organisation n'a pas exclu la possibilité de mettre à pied certains employés si nécessaire. Notons que le quotidien avait déjà effectué des coupures massives en 2015 avant d'abolir la version papier du journal.

Cette annonce survient peu de temps après la conversion de La Presse en organisme à but non lucratif (OBNL). Le gouvernement Couillard avait eu recours au bâillon pour imposer la mesure à l'Assemblée nationale.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?