Jours sombres en vue pour l'économie canadienne

Jours sombres en vue pour l'économie canadienne

jeu, 13/12/2018 – 13:23
Posté dans :
4 commentaires

Le directeur parlementaire du budget estime que les libéraux n'atteindront vraisemblablement pas leurs objectifs financiers.

Voici la ou les sources de cet article : Bureau du directeur parlementaire du budget, Le Journal de Montréal et Chambre des communes / Voici la source de la photo : Marvin Lynchard, U.S. Department of Defense, Domaine public (Image rognée)

Mardi dernier, le directeur parlementaire du budget (DPB) a publié un rapport qui dresse un portrait sombre des perspectives économiques du Canada. Les auteurs sont d'avis que si les libéraux de Justin Trudeau ne rectifient pas le tir, « il [sera] pratiquement impossible [pour] le gouvernement [d'équilibrer] le budget en 2019-2020 », ce qui avait pourtant été promis aux électeurs en 2015.

Les prévisions d'Ottawa ne sont pas conformes aux perspectives économiques

« Les parlementaires souhaiteront peut-être demander des rapports réguliers et réalistes sur les progrès du gouvernement par rapport à des cibles budgétaires cohérentes et mesurables dans ses budgets et ses énoncés économiques d'automne », a avancé le DPB. Contrairement aux prévisions libérales, le chien de garde de l'administration budgétaire canadienne estime qu'au rythme actuel, Ottawa a moins de 20 % de chance d'atteindre un ratio dette/PIB de 31,8 % d'ici 2020-2021.

Selon le DPB, la chute du cours du pétrole pourrait négativement impacter l'économie canadienne. Entre autres, les auteurs du rapport estiment que la baisse du prix anticipée de 15 $US par baril de pétrole de 2019 à 2023 pourrait entraîner « une réduction du PIB nominal de l'ordre de 37 milliards de dollars par année » lors de cette même période.

Les conservateurs demandent des comptes aux libéraux

Lors de la période des questions à la Chambre des communes, le chef du Parti conservateur du Canada (PCC), Andrew Scheer, a réagi à la parution du rapport du DPB. M. Scheer n'a pas manqué de souligner que Justin Trudeau avait « fait voler en éclats sa promesse en accumulant d'énormes déficits de près de 20 milliards de dollars » et que « le déficit [actuel] sera encore plus gros pour atteindre près de 30 milliards de dollars l'an prochain ».

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?