Des escortes pour les riches à Davos

Des escortes pour les riches à Davos

sam, 26/01/2019 – 08:15
Posté dans :
6 commentaires

Il n'y a pas que les hôtels et les restaurants qui font des affaires en or durant le Forum économique mondial.

Voici la ou les sources de cet article : 24 HeuresVoici la source de la photo : Underclassrising, FlickrCC BY-SA 2.0

Les riches se payent du bon temps cette semaine à Davos. On l'a vu dans un article précédent, les dignitaires du Forum économique mondial (FEM) discutent, entre autres sujets, de réchauffement climatique. Certains reviendront du FEM bouffis d'arrogance et ne manqueront pas de donner des leçons de morale au « peuple » sur toute question relative à la « verdure ».

Mais en coulisses, au diable la morale. On lève le coude et on se couche tard. Le journal 24 Heures a interviewé une agence d'escortes, Sensuallounge Luxury Escort, qui fait des affaires en or à Davos durant la semaine du FEM. L'entreprise profite d'ailleurs d'une bonne coopération de la part des établissements hôteliers, selon ses dires.

« En règle générale », raconte 24 Heures, « le client commande les services souhaités directement à la réception de l'hôtel qui contacte alors l'agence. Et le paiement s'effectue via la facture de l'hôtel, ceci en toute discrétion ». Et le journal d'ajouter : « Il faut alors 2 à 3 heures de préparation pour les filles et les garçons de l'agence afin de ''répondre au plus près aux besoins du client'' ».

Le sexe n'est pas toujours à l'ordre du jour, précise-t-on. Beaucoup de clients ont « juste besoin d'un peu de variété le soir, d'avoir une charmante compagnie et du soutien ». Le coût d'un service d'escorte ? « [E]nviron 1000 francs (1 330 dollars canadiens) pour deux heures, et chaque heure supplémentaire est facturée 300 francs (400 dollars canadiens) ».

Plus de 3 000 participants étaient attendus cette semaine pour l'édition 2019 du FEM. Ceux-là représentent le monde des affaires et de la politique, ou encore des ONG, des universités et des médias.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?