Un plaidoyer pour abattre les restrictions interprovinciales

Un plaidoyer pour abattre les restrictions interprovinciales

jeu, 14/03/2019 – 17:05
Posté dans :
1 commentaire

Les barrières qui nuisent au commerce entre les provinces coûteraient 7 500 $ par année aux ménages canadiens.

Voici la ou les sources de cet article : IEDM #1 et #2Voici la source de la photo : CC0

Alors que le Canada a conclu de nombreux accords de libre-échange avec d'autres pays, il comporte cependant d'importantes barrières internes qui empêchent les provinces de marchander librement entre elles. Selon une étude réalisée pour l'Institut économique de Montréal, la Canadian Constitution Foundation et l'Atlantic Institute for Market Studies (AIMS), les provinces canadiennes gagneraient à remédier au problème.

L'auteur du rapport, Ian Brodie, professeur agrégé en science politique à l'Université de Calgary, croit que les échanges interprovinciaux se heurtent à des obstacles principalement politiques. Il rappelle que certains économistes ont déjà conclu que différentes exigences provinciales, comme celles qui sont liées aux permis d'exercice de professions ou encore rattachées à la sécurité des produits, privent les ménages canadiens de 7 500 $ par année.

M. Brodie ne manque d'ailleurs pas d'écorcher au passage les gouvernements provinciaux pour s'être emparé du commerce lucratif de l'alcool. Le professeur estime que les provinces ont utilisé certains pouvoirs conférés par Ottawa pour imposer des taxes ou majoré les prix « au détriment de leurs consommateurs ».

« Certaines provinces perçoivent leur dû par l'intermédiaire de grossistes monopoleurs dont elles sont propriétaires; d'autres le font par le truchement de détaillants monopoleurs leur appartenant », ajoute-t-il pour dépeindre la face cachée de l'économie canadienne.

Ian Brodie exhorte donc les provinces d'un océan à l'autre à adopter un modèle collaboratif semblable à celui mis en place par la Colombie-Britannique, l'Alberta, la Saskatchewan et le Manitoba. Intitulé le New West Partnership (NWP), cet accord permet à ces provinces de reconnaître plus facilement l'immatriculation des entreprises, de faciliter la mobilité des travailleurs, d'uniformiser les réglementations et de donner un meilleur accès aux marchés publics.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?