Les Frères musulmans vous font manger halal

Les Frères musulmans vous font manger halal

sam, 02/06/2018 – 10:45
Posté dans :
8 commentaires

Au Québec et au Canada, le marché halal est en grande partie contrôlé par des organismes associés aux Frères musulmans.

Sources de l'article : Point de bascule #1, #2, #3, #4, Vigile, Muslim Link, Accomodements Outremont, Pas de religion dans mon assiette #1, #2, #3, #4, La Presse #1, #2 et Rue Frontenac / Source de la photo : Mukminglobalproduct, WikimediaCC BY-SA 4.0

Même si la communauté musulmane ne compte qu'un peu plus d'un million de personnes au Canada, le secteur alimentaire du pays est en partie sous l'emprise de la certification halal. Les chiffres sont éloquents : 80 % des aliments vendus dans nos épiceries sont soit certifiés halal, donc selon les normes musulmanes, soit certifiés cachère, conformément aux lois hébraïques.

Mais c'est particulièrement la certification halal qui nous intéresse ici, car elle est étroitement liée à des groupes et à des personnages qui oeuvrent en périphérie d'un phénomène malheureusement en hausse dans le monde : l'intégrisme islamique.

Un marché dominé par les Frères musulmans

En 2012, le marché halal se chiffrait à 12 milliards en Amérique du Nord seulement. Au Canada, il s'élevait à un milliard. Plusieurs joueurs s'arrachent ce marché au pays, mais deux plus que les autres : l'Association des viandes halal (AVH) et l'Islamic Society of North America (ISNA Canada).

L'Association des viandes halal (AVH), active principalement au Québec, est administrée par la mosquée Abou Bakr Assedique, de Montréal. C'est l'AVH qui certifie, entre autres, tous les produits de la compagnie Olymel. « Nous avons le contrôle de la majorité du marché du poulet au Québec », avait d'ailleurs déclaré l'imam de la mosquée, Mohamed Habib Marzougui.

Or, l'AVH est contrôlée par la Muslim Association of Canada (MAC), la branche canadienne des Frères musulmans. Un organisme, donc, qui agit en périphérie de l'intégrisme islamique.

La preuve ? Selon l'Agence du revenu du Canada (ARC), de 2001 à 2010, la MAC a transféré 296 514 $ à l'International Relief Fund for the Afflicted and Needy-Canada (IRFAN-Canada), un collecteur de fonds du Hamas au Canada. Le Hamas, qui constitue la branche armée des Frères musulmans, figure sur la liste des entités terroristes de la plupart des pays occidentaux. Dans un discours prononcé en octobre 2011, son chef, Mahmoud Al-Zahhar, a déclaré que « [la] civilisation [occidentale] ne pourra pas supporter le grand et glorieux islam ».

IRFAN-Canada s'est vu révoquer son statut caritatif par l'Agence du revenu du Canada en avril 2011 après que celle-ci eut découvert que cet organisme avait versé 14,6 millions au Hamas. En avril 2014, le gouvernement canadien ajoutait IRFAN-Canada à sa liste des entités terroristes et ordonnait le gel de ses actifs. L'IRFAN a par ailleurs été nommé co-conspirateur non désigné dans des procès aux États-Unis sur le financement de l'organisme Holy Land Relief Fund.

L'école Dar al-Iman

La MAC est propriétaire de l'édifice où loge l'école Dar al-Iman, à Montréal. L'un des anciens directeurs et trésoriers de la MAC, Lazhar Aissaoui, est aujourd'hui directeur de l'école Dar al-Iman. Tant la MAC (9 815 $) que l'école Dar al-Iman (21 890 $) ont reçu de l'argent de l'organisation saoudienne World Assembly of Muslim Youth (WAMY) en 2001 et 2002. Or, le 11 février 2012, l'Agence du revenu du Canada a révoqué le statut d'organisme de bienfaisance de la WAMY après avoir conclu que cette organisation avait offert 50 246 $ à la Benevolence International Foundation, l'un des bras financiers d'Al-Qaida.

L'école Dar al-Iman est apparue à quelques reprises dans le radar des autorités. Ses gestionnaires ont versé des fonds à Human Concern International, autrefois lié à Al-Qaida, et à IRFAN-Canada. Mohamed Zrig, affilié aux Frères musulmans de la Tunisie, a déjà été membre du conseil d'administration de l'école Dar al-Iman. Or, Zrig a été complice d'activités terroristes en Tunisie avant de se réfugier au Canada. Il vit toujours au pays malgré le fait que ses nombreuses demandes de statut de réfugié ont été rejetées.

En 2009, un article du journal Rue Frontenac faisait état d'une subvention de 555 500 $ accordée par le gouvernement du Québec à cette école. Entre 2006 et 2011, son directeur Lazhar Aissaoui a fait don de 5 700 dollars au Parti libéral du Québec.

ISNA Canada

L'Islamic Society of North America (ISNA Canada) a été la première organisation à offrir la certification halal au Canada, en 1990. La première entreprise certifiée était Maple Lodge Farms, de l'Ontario, une certification qui avait été approuvée en Arabie saoudite par le Comité permanent des recherches islamiques et de la délivrance des fatwas, le Dar-ul-Ifta. Or, selon le Journal de Montréal, « des documents du FBI mentionnent que la maison mère américaine de l'ISNA est une création des Frères musulmans et [qu'elle] a contribué à financer le Hamas ».

En septembre 2013, l'Agence du revenu du Canada a retiré son statut d'oeuvre de bienfaisance à une filiale de l'ISNA, l'ISNA Development Foundation, pour avoir acheminé 282 000 $ au Jamaat-e-Islami, une organisation pakistanaise créée de toutes pièces par les Frères musulmans et reconnue comme entité terroriste par l'Union européenne.

En 2007 et 2008, la division américaine de l'ISNA avait été désignée par le Département de la justice des États-Unis comme co-conspirateur dans le financement de millions de dollars au Hamas, la branche armée, rappelons-le, des Frères musulmans. En janvier 2015, le Bureau d'enquête du Journal de Montréal avait trouvé de la propagande intégriste dans deux mosquées de l'ISNA du Québec, où celle-ci est aussi propriétaire, via sa filiale Canadian Islamic Trust Foundation, des immeubles qui abritent les institutions suivantes :

L'Association culturelle islamique de l'Estrie (ACIE) est la principale mosquée de Sherbrooke. Quatre djihadistes – Chiheb Esseghaier, Samir Halilovic, Youssef Sakhir et Sayed Zakria Habibi – avaient fréquenté ce lieu de culte. Samir Halilovic, Youssef Sakhir et Sayed Zakria Habibi sont partis joindre l'État islamique, tandis que Chiheb Esseghaier a été condamné à la prison à vie en 2015 pour avoir tenté de faire dérailler un train de passagers de VIA Rail.

Petite anecdote : Justin Trudeau avait assisté à un événement organisé par l'ISNA en 2013, tout comme le ministre des Finances, Ralph Goodale, en avril 2017.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Commentaires

...sont devenus déraisonnables. A force d'êtres tolérants, nous disparaîtrons.
Quant aux contrôle de cette industrie par les Frères musulmans, rien de surprenant là -dedans, le crime organisé contrôle tout maintenant.

Ce que j'ai du mal à m'expliquer est que le Québec a vécu sa révolution tranquille, son peace and love, et s'est sorti des dogmes religieux et des limitations de l'esprit imposés par ces doctes de la bonne morale et voilà qu'une seule communauté, musulmane, impose ses doctrines dans tout l'espace publique, ses fonctions comme les postes d'enseignantes et de puéricultrices, voilées. S'y opposer est de nature raciste et xénophobe. Depuis quand se laisser envahir par une communauté qui n'a rien à foutre de nos valeurs, car il faut bien le dire, les valeurs québécoises sont enviables sur la planète entière, a pu nous conduire dans une telle paralysie de la pensée et nous rendre aussi impuissant à y changer quoi que se soit ? Et comment expliquer que tous nos dirigeants en sont complices ? Alors que le peuple québécois cherche à minimaliser la souffrance animale, serions-nous rendus obligés de consommer de la boucherie égorgée vivante, malgré les lois?

Luc Antoine, plusieurs des immigrants de toutes acabits ont compris que les lois sont faites pour être violées et non respectées. Les Musulmans ont monté au front québécois et attaquer le Marché animal malgré les lois sur l'abattage et la mise en marché canadien et provincial et tout ça avec l'aide de nos gouvernements surtout le PLQ. Ils imposent même la bouf Hallal dans les garderie à nos enfants purement québécois car cela passe en sourdine et quoi de mieux que des enfants afin de l'implanter pour les générations futures?

C`est une excellente chose de dénoncer toutes ces dérives islamiques, mais qu`en est il des élus qui protègent les islamistes, poussant l`audace jusqu`à gratifier certains des plus meurtriers d`entre eux de dizaines de millions $$$ ? Doit on trouver normal qu`un 1er ministre d`un pays civilisé propose de réintégrer les islamistes de retour au pays en leur imposant des cours de poésie ? Que ce même "chef dé état" refuse de déporter les imams autoproclamés qui forment des djihadistes et leur fournissent les moyens et les instructions pour se rendre dans divers pays afin d`y commettre des attentats sanglants ? Qu`il fraternise avec ces psychopathes, prenne le repas avec eux, "privilège" accordé uniquement aux musulmans ? Qu`il ouvre les frontières à tous les criminels sans un contrôle adéquat ? Qu`il soit incapable de quantifier les criminels et islamistes disparus dans la nature ? Le fait qu`il laisse des groupes terroristes imposer le halal n`est qu`une trahison de plus de sa part !

Halal mon oeil!... Nous mangeons local et bio. de nos producteurs car nous sommes végétariens...c'est plus sûr. Pour les autres produits sur le marché...on lit les étiquettes afin d'être certaines que ce n'est pas Halal.

Encore une fois nous avons dormi depuis au moins dix ans que moi j’en parle et dénonce mais maintenant trop tard le cancer est généralisé encore une fois rien à faire personne bougent le Québec est foutu

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.