Justin Trudeau n'aura pas à s'expliquer sur ses vacances

Justin Trudeau n'aura pas à s'expliquer sur ses vacances

mar, 01/09/2018 – 21:00
Posté dans :
0 commentaire

M. Trudeau avait été blâmé par la commissaire à l'éthique au sujet de ses vacances avec un riche prince musulman.

Sources : La Presse et Le Journal de Montréal / Photo : Alex Guibord, Flickr, CC BY-ND 2.0

Le premier ministre Justin Trudeau n'aura pas à témoigner devant le comité d'éthique de la Chambre des communes au sujet de son voyage chez l'Aga Khan – un riche prince musulman – puisque ses collègues libéraux se sont chargés de lui épargner cette épreuve.

C'est le député conservateur Peter Kent qui avait présenté une demande au comité afin que le premier ministre soit forcé de répondre à des questions au sujet de ses vacances avec l'Aga Khan. Rappelons qu'en décembre dernier, la commissaire aux conflits d'intérêts et à l'éthique, Mary Dawson, avait blâmé Justin Trudeau pour des vacances qu'il avait prises à l'île privée de l'Aga Khan du 26 décembre 2016 au 4 janvier 2017. Aucune sanction n'avait cependant été donnée.

Mais les collègues libéraux du premier ministre, majoritaires au comité, ont voté contre la motion conservatrice. Six libéraux siègent à ce comité, contre deux conservateurs et un néo-démocrate. Ce dernier, le député Nathan Cullen, croit que les six libéraux avaient reçu une commande du bureau du premier ministre : « Écoutez, vous avez vu la même chose que moi : il y avait six députés [du Parti libéral], deux ont parlé et ont dit pratiquement la même chose, mot pour mot – un en anglais, l'autre en français – et les autres ont gardé le silence », a-t-il déclaré.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.