Un ex-détenu de Guantanamo poursuit Ottawa pour 50 millions

Un ex-détenu de Guantanamo poursuit Ottawa pour 50 millions

lun, 11/06/2017 – 07:43
Posté dans :
1 commentaire

Djamel Ameziane avait été détenu à Guantanamo parce que les États-Unis l'accusaient d'avoir fait partie d'Al-Qaida.

Sources : La Presse, The Toronto Sun et Wikileaks / Photo : Debi Cornwall, Archives La Presse canadienne

Djamel Ameziane, un Algérien qui a habité Montréal pendant cinq ans, va déposer une poursuite de 50 millions contre le gouvernement canadien pour les abus qu'il dit avoir subis pendant son incarcération à la prison américaine de Guantanamo Bay, à Cuba.

M. Ameziane, qui est retourné en Algérie, a passé 11 ans à la prison de Guantanamo. Or, il prétend que les services de sécurité canadiens ont coopéré avec leurs homologues américains et qu'ils n'ont rien fait pour le faire libérer, bien qu'ils savaient que les prisonniers de Guantanamo subissaient de la torture.

Le parcours de Djamel Ameziane

Selon des documents du Département de la Défense américaine, obtenus par Wikileaks, Djamel Ameziane est un ancien combattant d'Al-Qaida et du Groupe islamique armé, associé à Al-Qaida. Les documents précisent qu'il aurait été recruté au Canada à la mosquée Al-Ummah, mais ne mentionnent aucune ville en particulier. Il se serait ensuite envolé en novembre pour l'Afghanistan muni d'un faux passeport français.

En Afghanistan, M. Ameziane se serait lié à des talibans et aurait obtenu une courte formation dans le camp Al-Faruq, géré par Al-Qaida, vers la fin de l'année 2000. En décembre 2001, il a fui l'Afghanistan avec un groupe de combattants d'Al-Qaida. Il a finalement été capturé au Pakistan durant la même période.

Rappelons qu'Omar Khadr, un autre ex-détenu de Guantanamo, a reçu cette année 10,5 millions de dollars du gouvernement à titre de compensation.

Commentaires

50 millions que nous, les Canadiens te donnerons pour acheter des armes et par la suite mener une tuerie. Ce sont les USA qui vous ont envoyé à Guantanamo. Ne mélangeons pas les cartes. Les Canadiens ne sont pas d'accord pour rendre millionnaires des gens malhonnêtes. Des millions ça se gagnent. Du BS politique...en en a marre.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.