Un pas de plus vers le procès d'Alexandre Bissonnette

Un pas de plus vers le procès d'Alexandre Bissonnette

sam, 11/18/2017 – 15:30
Posté dans :
1 commentaire

Le juge François Huot devra déterminer si les témoignages des parents de M. Bissonnette seront rendus publics ou non.

Source : Le Journal de Montréal / Photo : Jean-Vicent Verville, La Presse canadienne

Le juge François Huot, qui présidera le procès d’Alexandre Bissonnette, a pris en délibéré la demande de la défense, qui souhaite que les scellés sur 10 mandats de perquisition ne soient pas entièrement levés. Ces mandats avaient été délivrés dans le cadre de l'enquête entre le 30 janvier et le 6 février 2017 sur M. Bissonnette.

Plus précisément, la défense ne veut pas que les témoignages des parents de M. Bissonnette soient révélés au public, car elle juge que cela « causerait un préjudice réel, sérieux, important et irréparable à l’équité du procès. » Ces effets préjudiciables seraient, à son avis, « plus grands que les effets bénéfiques quant au droit à la liberté d’expression. »

Le juge Huot devra donc déterminer si les témoignages des parents de M. Bissonnette seront révélés au public ou non. Le procès de M. Bissonnette devrait débuter le 26 mars 2018 et pourrait durer deux mois.

Rappelons que le 29 janvier 2017, M. Bissonnette a fait feu sur les fidèles réunis à la grande mosquée de Québec, tuant six d'entre eux. Il fait face désormais à six accusations de meurtres au premier degré et à cinq accusations de tentatives de meurtre. Une ordonnance oblige les journalistes à rappeler que M. Bissonnette a le droit à la présomption d'innocence.

Commentaires

au fait,, qu est-il arrivé a la 2ieme personne présente lors de la fameuse soirée choc ? il y avais un 2ieme homme identifier ou du moins vu accompagnant Bissonnette ,, il est rendu ou cet homme ? je vous demande ,,,,

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.