Joshua Boyle s'était fait arrêter pour vol en 2003

Joshua Boyle s'était fait arrêter pour vol en 2003

sam, 06/01/2018 – 18:10
Posté dans :
0 commentaire

Son avocat avait pourtant dit que son client n'avait jamais eu de problèmes avec la justice.

Source : The Toronto SunPhoto : Twitter

Chaque jour nous révèle de nouvelles informations sur Joshua Boyle. Tandis que son avocat avait assuré qu'il n'avait jamais eu de problèmes avec la justice, Joshua Boyle s'était fait arrêter en 2003 pour un vol de 5 000 $. L'accusation avait toutefois été retirée dans le cadre d'un programme de déjudiciarisation. Il avait 20 ans à l'époque des faits.

Joshua Boyle est cet homme qui, avec sa femme, avait été retenu en otage en Afghanistan par le réseau Haqqani, allié des talibans, pendant cinq ans avant d'être libéré en octobre dernier. Il avait accusé des membres du réseau d'avoir tué sa fille et d'avoir violé sa femme, ce qu'avaient nié les talibans, qui avaient déclaré que le nourrisson était mort lors d'une fausse couche et que sa femme n'avait jamais été séparée de lui.

Boyle doit faire face à quinze chefs d'accusation, dont huit pour voie de fait, deux pour agression sexuelle, deux autres pour séquestration, une pour menace de mort, une pour fausse déclaration et une dernière pour avoir forcé quelqu'un à prendre du Trazodone, un antidépresseur qui peut avoir un effet sédatif.

Rappelons que Joshua Boyle avait autrefois manifesté beaucoup d'intérêt pour la famille d'Omar Khadr, l'ex-terroriste qui a reçu 10,5 millions d'Ottawa à titre de compensation pour la manière dont il avait été traité par le Canada. Boyle avait marié la soeur de Khadr, Zaynab, une femme qui avait avoué publiquement soutenir Al-Qaida et les talibans. Lors d'un précédent mariage de Zaynab Khadr, Oussama ben Laden lui-même était présent à la cérémonie.

La relation entre Zaynab Khadr et Joshua Boyle n'a cependant duré qu'à peine un an. Boyle, entre-temps, s'était converti à l'islam. C'est à ce moment qu'il avait commencé à planifier un voyage en Afghanistan. Boyle avait amené sa femme en voyage dans ce pays alors même qu'elle était enceinte. Le couple a ensuite été enlevé par le réseau Haqqani.

Boyle, sa femme et ses enfants avaient eu une rencontre avec le premier ministre Trudeau sur la Colline parlementaire en décembre dernier. La petite famille avait même eu droit à une tournée du parlement. Les médias se demandent toujours si l'entourage du premier ministre était au courant qu'une enquête sur Boyle était en cours avant qu'il n'organise la rencontre.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.