Le procès d'un présumé recruteur de l'État islamique retardé

Le procès d'un présumé recruteur de l'État islamique retardé

mar, 06/03/2018 – 12:40
Posté dans :
0 commentaire

La défense a fait valoir que son travail a été rendu impossible par une divulgation tardive et incomplète de la preuve.

Sources : CBC News, Ottawa CitizenToronto Sun et 45e Nord / Photo : Facebook

Lundi, le procès d'un présumé recruteur de l'État islamique, Awso Peshdary, a été reporté après que la défense a fait valoir que son travail a été rendu impossible par une divulgation tardive et incomplète de la preuve.

Qui est Awso Peshdary ?

Awso Peshdary faisait partie d'une cellule de l'État islamique (EI) à Ottawa. Il a été arrêté au début de février 2015, accusé d’avoir participé à une activité d’un groupe terroriste et d’avoir facilité une activité pour un groupe terroriste.

L'un des principaux recruteurs de l'EI au Canada, Peshdary avait été arrêté une première fois en 2010, soupçonné d'appartenir à une organisation terroriste en lien avec l'Afghanistan et le Pakistan. L'organisation aurait projeté des attentats en sol canadien, mais Peshdary avait alors été libéré, faute de preuves. Il est par la suite demeuré très actif sur les réseaux sociaux, appelant même à la guerre sainte.

Peshdary avait entre autres recruté John Maguire, alias Abu Anwar al-Canadi, que l'on a pu voir en habit de combat dans une vidéo où il menaçait le Canada, et Khadar Khalib, qui a aussi rejoint les troupes de l'EI.

La Muslim Student Association

Awso Peshdary avait participé à des conférences de la Muslim Student Association (MSA) du Algonquin College, à Ottawa, et il avait même animé l'une d'elles. Khadar Khalib et John Maguire étaient tous deux membres de la MSA, le premier au Algonquin College, le second à l'Université d'Ottawa.

Or, d'autres djihadistes canadiens ont été liés de près ou de loin à la MSA. Parmi ceux-là : Qutbi al-Mahdi, de la MSA de l'Université McGill, ainsi que Samir Halilovic, Youssef Sakhir, Sayed Zakria Habibi, Assane Kamara et Chiheb Esseghaier, de la MSA de l'Université de Sherbrooke.

Al-Mahdi a servi sous le président Omar al-Bashir, du Soudan, et fait face à un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Samir Halilovic, Youssef Sakhir et Sayed Zakria Habibi sont allés rejoindre l'État islamique, tandis qu'Assane Kamara est écroué dans une prison de Dakar, au Sénégal, où il doit subir un procès pour activités terroristes. Quant à Chiheb Esseghaier, il a été condamné à la prison à vie en 2015 pour avoir tenté de faire dérailler un train de passagers de VIA Rail.

Le New York Times, le Wall Street Journal et le groupe de réflexion Middle East Forum ont tous soutenu que la MSA était financée par l'Arabie Saoudite.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.