La prison à vie demandée pour un terroriste canadien

La prison à vie demandée pour un terroriste canadien

mar, 13/03/2018 – 13:40
Posté dans :
1 commentaire

Des procureurs américains veulent punir sévèrement El Bahnasawy, qui voulait commettre des attentats à New York.

Sources : Global News et CBC / Photo : Facebook

Des procureurs américains réclament une peine d'emprisonnement à perpétuité pour un Canadien qui a avoué avoir planifié des attentats terroristes à New York. Abdulrahman El Bahnasawy, de Mississauga, en Ontario, avait effectivement plaidé coupable à sept chefs d'accusation, dont celles de conspirations pour utiliser des armes de destruction massive, de commettre un acte terroriste dépassant les frontières nationales et de poser une bombe dans un lieu public.

Dans une présentation manuscrite de 24 pages pour défendre sa cause, El Bahnasawy a déclaré que ce qui l'avait poussé à se réfugier dans l'extrémisme était la frustration qu'il ressentait par rapport à la manière dont l'Occident traitait l'Islam.

Ses avocats ont quant à eux soutenu qu'il n'a jamais été un partisan de l'État islamique, mais un simple adolescent socialement isolé aux prises avec des problèmes d'estime de soi. « Nous pensons qu'il devrait être libéré et autorisé à rentrer chez lui — il avait 18 ans [au moment de son arrestation] et le Canada aurait pu et dû le sauver », ont-ils écrit dans une déclaration envoyée au réseau CBC.

Les procureurs américains ont cependant une tout autre opinion d'El Bahnasawy, disant de lui qu'il a consommé de la drogue plusieurs fois en prison et griffonné des messages favorables à l'État islamique sur les murs de sa cellule.

Le présumé terroriste s'était procuré du matériel au Canada pour confectionner une bombe. Il avait par la suite loué un chalet près de New York pour y fabriquer des engins explosifs. Il avait été arrêté par le FBI le 21 mai 2016 à Cranford (New Jersey), à 30 km au sud-ouest de New York.

Lui et ses deux complices communiquaient par des services de messagerie en ligne, mais un agent du FBI, se présentant comme un adepte du groupe État islamique, s'était immiscé dans leurs échanges. C'est de cette façon que le complot avait été découvert.

Commentaires

Au chaud pour les hivers à venir et au frais l'été. Au moins, l'Occident te loge et te fait manger pour " O " frais. Pas beau ça?

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.