Un délai de deux semaines accordé à Joshua Boyle

Un délai de deux semaines accordé à Joshua Boyle

lun, 26/03/2018 – 19:30
Posté dans :
0 commentaire

Le médecin de Joshua Boyle a demandé plus de temps afin de compléter son évaluation psychiatrique.

Sources : Radio-Canada, CTV News et CBC News / Photo : Twitter

Lundi, la cour a accordé deux semaines supplémentaires au médecin qui procède à l'évaluation psychiatrique de l'ex-otage Joshua Boyle.

En janvier dernier, l'avocat de M. Boyle, Lawrence Greenspon, avait déclaré qu'une évaluation initiale avait conclu que son client était apte à subir son procès, mais il avait dit souhaiter qu'il soit soumis à une évaluation plus complète dans un centre de santé mentale de Brockville, en Ontario. C'est cette évaluation, qui devait durer 60 jours, qui a été prolongée.

Rappelons que Joshua Boyle, sa femme et ses enfants avaient été retenus en otage pendant cinq ans en Afghanistan avant d'être secourus en octobre 2017 par des commandos pakistanais. En décembre, le premier ministre Justin Trudeau avait invité toute la famille à une rencontre dans son bureau sur la Colline parlementaire.

Quelques jours après cette rencontre, M. Boyle était arrêté sous quinze chefs d'accusation, soit huit pour voie de fait, deux pour agression sexuelle, deux autres pour séquestration, une pour menace de mort, une pour fausse déclaration et une dernière pour avoir forcé quelqu'un à prendre du Trazodone, un antidépresseur qui peut avoir un effet sédatif. À la fin de janvier, quatre autres chefs d'accusation, soit pour voie de fait, séquestration, voie de fait armée et harcèlement criminel, étaient ajoutés à son dossier.

Le nom des victimes de M. Boyle ne peut être divulgué en raison d'un interdit de publication. Ce dernier a comparu brièvement par téléconférence, lundi, et sa prochaine comparution est prévue pour le 9 avril.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.