Alexandre Bissonnette change de cap et plaide coupable

Alexandre Bissonnette change de cap et plaide coupable

mer, 03/28/2018 – 13:05
Posté dans :
2 commentaires

« Je ne suis ni un terroriste ni un islamophobe », a-t-il toutefois dit au sujet de la tuerie à la grande mosquée de Québec.

Sources : La Presse, Le Journal de Montréal et Le DevoirPhoto : Facebook

Revirement de situation dans le dossier d'Alexandre Bissonnette. Après avoir plaidé non coupable lundi matin à toutes les accusations qui pesaient contre lui, M. Bissonnette a changé de cap mercredi et plaidé coupable. Rappelons que le 29 janvier 2017, M. Bissonnette a fait feu sur les fidèles réunis à la grande mosquée de Québec, tuant six d'entre eux.

L'idée de plaider coupable lui était venue dès lundi après-midi, mais le juge François Huot, ne voulant pas entériner le changement de réponse, avait plutôt reporté l'audience pour une évaluation psychiatrique de M. Bissonnette. Une ordonnance de non-publication empêchait les médias de dévoiler la réponse à l'accusation pour ne pas influencer un possible jury.

M. Bissonnette a donc rencontré un médecin lundi soir qui aurait confirmé que l'accusé était apte à subir son procès. Ce dernier est revenu en cours mercredi matin pour plaider coupable. Il doit désormais répondre à six chefs d'accusation de meurtre prémédité et à six autres chefs de tentative de meurtre.

« Chaque minute de mon existence, je regrette amèrement ce que j'ai fait, les vies que j'ai détruites », a déclaré Alexandre Bissonnette mercredi devant le Tribunal. « Je ne suis ni un terroriste ni un islamophobe », a-t-il ajouté.

Commentaires

Alexandre Bissonnette, un individu malade ?

« Malgré ce qui a été dit à mon sujet, je ne suis ni un terroriste ni un islamophobe.

Je suis plutôt une personne qui a été emportée par la peur, par la pensée négative et par une sorte de forme horrible de désespoir.

J’avais depuis longtemps des idées suicidaires et une obsession avec la mort.

Comme si je me battais avec un démon qui a fini par m’avoir, qui a fini par gagner contre moi. »

- Alexandre Bissonnette, coupable de la tuerie dans la mosquée de Québec, écrivait seulement en anglais sur sa page FB, cadet dans l’armée, son père est militaire et anglophone. 29 jan. 2017

Tout un amalgame identitaire ! Y aurait-il un lien avec le multiculturalisme de Québec solidaire, du NDP et du PLC ?

« Martin Ahmad Couture-Rouleau était aux prises avec des problèmes d’identité. » -Hubert Van Gijseghem, psychologue.

https://www.facebook.com/laurent.desbois2/posts/10156328623543140

Il a changé son fusil d'épaule pourquoi? Il veut éviter le procès qui causerait plus de bouleversements à ses parents qui auraient eu, semble t-il. des menaces lors des événements. Seulement lui sait ce qui s'est passé et le pourquoi de son geste qu'il préfère taire. Il risque 150 ans de prison....c'est toute une vie et c'est chèrement payé.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.