Richard Henry Bain veut que sa sentence soit réduite

Richard Henry Bain veut que sa sentence soit réduite

lun, 16/04/2018 – 19:40
Posté dans :
1 commentaire

Son avocat a dit qu'il avait été jugé comme s'il avait fait un acte terroriste. Pourtant, il a voulu tuer Pauline Marois.

Source de l'article : Le Journal de MontréalSource de la photo : CC0

Richard Henry Bain, qui a été déclaré coupable de meurtre au deuxième degré pour la fusillade survenue au Métropolis, en 2012, veut que sa sentence soit réduite. Son avocat, Me Alan Guttman, croit que le juge a commis une « erreur cruciale en rendant sa sentence », car son client a été jugé comme s'il avait commis un acte terroriste.

« La décision du juge de citer un cas précis de terrorisme [pour rendre sa sentence] démontre l'emphase qu'il a mise sur la nature politique du crime », a écrit Me Guttman dans un document qu'il a déposé vendredi à la Cour d'appel du Québec.

Rappelons que Richard Henry Bain avait voulu s'en prendre à la cheffe du Parti québécois, Pauline Marois, lorsqu'il s'était présenté au Métropolis, à Montréal. Il avait tué le technicien Denis Blanchette et blessé le technicien Dave Courage.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?