Un étranger accusé d'agression sexuelle veut des procès séparés

Un étranger accusé d'agression sexuelle veut des procès séparés

mer, 07/11/2018 – 19:35
Posté dans :
2 commentaires

À peine arrivé au pays, Sekandar Hydari aurait causé un vent de panique parmi les femmes de Sherbrooke.

Voici la ou les sources de cet article : La TribuneVoici la source de la photo : CC0

Sekandar Hydari, un étranger arrivé au Canada dans les dernières années, fait face à des accusations d'agression sexuelle sur 6 victimes. La défense demande que son client subisse 5 procès séparés, sous prétexte que l'agresseur présumé pourrait subir un préjudice par la présentation d'une preuve de mauvaise réputation par la poursuite. Me Marie-Line Ducharme, la procureure aux poursuites criminelles et pénales chargée du dossier, s'oppose à cette requête.

Les parties présenteront leurs arguments

La défense doit normalement déposer ses arguments à l'écrit avant le 14 décembre 2018. La Couronne aura ensuite un mois pour présenter une réplique. Le juge pilotant le dossier devrait trancher cette question et fixer une date de procès le 24 janvier prochain.

Selon Me Ducharme, « c'est un dossier qui est assez court » et la chronologie des événements à la base des accusations milite en faveur d'un procès unique.

Les faits sordides de l'affaire

Rappelons que Sekandar Hydari avait été arrêté à Sherbrooke le 30 novembre 2017 alors qu'il était en train de commettre une agression sexuelle « sur une dame qui se trouvait encore sur les lieux », selon Philippe Dubois du Service de police de Sherbrooke (SPS). Il parlait si mal le français et l'anglais qu'il a eu besoin d'un interprète lors de son arrestation.

L'immigrant était déjà recherché pour des agressions similaires commises l'année dernière au centre-ville de Sherbrooke. Dans chaque cas, il tentait d'embrasser et de lécher le visage de femmes contre leur volonté.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?