Les médias manquent de rigueur sur la question des armes à feu

Les médias manquent de rigueur sur la question des armes à feu

ven, 30/11/2018 – 11:30
Posté dans :
0 commentaire

Le Conseil de presse a relevé des erreurs journalistiques importantes concernant la réglementation en vigueur sur les armes.

Voici la ou les sources de cet article : Conseil de presse #1 et #2Voici la source de la photo : CC0

Le Conseil de presse a rendu deux décisions qui feront sans doute sourire les propriétaires d'armes à feu. Après avoir étudié le contenu de deux articles dans deux audiences différentes, le comité des plaintes du Conseil de presse a souligné que des journalistes avaient commis des erreurs factuelles sur le cadre juridique qui régit les armes à feu.

La première décision

Le 19 octobre dernier, le comité a décidé à l'unanimité que la journaliste Kathleen Frenette avait rapporté des informations erronées « en écrivant que "l'enquête policière a démontré que Bissonnette [...] possédait trois armes" et que ces armes étaient "toutes enregistrées" », dans un article paru en octobre 2017 sur Alexandre Bissonnette dans Le Journal de Québec.

Selon les membres du comité, ces faits sont inexacts, car l'une de ces armes à feu était une « arme longue Browning », et « ne pouvait [donc] pas être enregistrée en raison de la suppression des données du registre des armes d'épaule en 2015 ». Ils sont allés jusqu'à affirmer que « l'inexactitude de la journaliste [interférait] dans la compréhension du sujet ».

La deuxième décision

La même journée, les membres du comité se sont penchés sur le cas de la journaliste Mélanie Marquis au sujet d'un article intitulé « Débat sur un projet de loi conservateur pour assouplir le port d'armes » et paru dans La Presse en novembre 2017. Le Conseil a décidé que le titre ne reflétait pas la réalité puisque le débat mentionné portait sur le projet de loi C-436 et visait « la possession d'armes à feu [plutôt que] le port d'armes ».

Les membres ont estimé que « le manque de distinction entre le port d'armes et la possession d'armes, pour un sujet aussi sensible et d'actualité que le contrôle des armes à feu, pouvait induire le public en erreur ».

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?