Préparation pour gâteau ou « traumatisme spirituel » ?

Préparation pour gâteau ou « traumatisme spirituel » ?

ven, 04/01/2019 – 08:00
Posté dans :
5 commentaires

Une juge condamne une entreprise à indemniser une agence de certification casher pour avoir utilisé son logo sans droit.

Voici la ou les sources de cet article : The National Post / Voici la source de la photo : CC0

En Ontario, une juge a condamné Adee Flour Mills, une entreprise qui vend des préparations pour gâteau, à verser 25 000 $ à la Commission de la Kacheroute (COR), la plus grande agence de certification casher au Canada, pour avoir utilisé son logo sans autorisation. La juge Lai-King Hum a expliqué que les représentations trompeuses de l'entreprise quant au respect des exigences judaïques étaient si graves qu'elles étaient susceptibles d'entraîner « un traumatisme spirituel ».

« La communauté juive prend ces habitudes alimentaires très au sérieux et a décidé d'accorder une confiance absolue envers la [Commission de la Kacheroute] pour maintenir des standards de contrôle élevés », a-t-elle déclaré.

Selon ce qu'a rapporté le National Post, le directeur général de COR, Richard Rabkin, a laissé entendre que les personnes de confession juive s'assurent « de respecter scrupuleusement ces principes ». De même, M. Rabkin a comparé les aliments non cacher à des « allergènes spirituels ».

Bien que ce type « d'incident » soit peu fréquent, consommer de la nourriture qui n'est pas conforme aux enseignements de la Torah peut s'avérer lourd de conséquences pour les personnes de foi judaïque. M. Rabkin a donc salué la décision de la juge Lai-King Hum et s'est dit satisfait de la réparation obtenue.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?