Une femme qui a tué une aînée reçoit sa libération conditionnelle

Une femme qui a tué une aînée reçoit sa libération conditionnelle

lun, 04/02/2019 – 18:15
Posté dans :
2 commentaires

Cent quarante-neuf coups de couteau et cinq ans et demi de prison plus tard, Sharon Baksh est presque libre.

Voici la ou les sources de cet article : The Nectarine et The StarVoici la source de la photo : CC0

Une toxicomane qui avait tué sa voisine de 89 ans à l'aide de 149 coups de couteau vient d'obtenir sa libération conditionnelle.

Sharon Baksh, d'Oshawa, en Ontario, a tué Alletta Rusnell, en juin 2013, après être entrée par effraction dans son appartement pour lui soutirer de l'argent afin qu'elle puisse s'offrir de la drogue. Plus tôt dans la journée, elle s'en était prise à son ami de coeur qui avait refusé de lui prêter l'argent nécessaire à l'achat de la drogue.

Selon des membres de sa famille, Alletta Rusnell, une femme généreuse, avait déjà remis de l'argent à Sharon Baksh. La journée du meurtre, elle lui avait permis d'utiliser son téléphone à quelques reprises.

En prison depuis juin 2013, la meurtrière avait été condamnée à 12 ans d'incarcération en 2016 par la Cour supérieure de l'Ontario. En tout, elle aura passé cinq ans et demi derrière les barreaux. Elle vit maintenant en maison de transition où il lui est permis d'obtenir trois sorties sans surveillance, un privilège qui lui sera accordé trois fois par semaine à la fin de mai.

La famille d'Alletta Rusnell se dit frustrée et très inquiète de la situation. « Elle [Sharon Baksh] sera maintenant la voisine de quelqu'un d'autre », a déclaré un porte-parole. « Nous n'aurions jamais pensé qu'ils la laisseraient sortir dans un délai aussi court ».

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?