Déporter un criminel coûte cher au Canada

Déporter un criminel coûte cher au Canada

mer, 25/10/2017 – 09:39
Posté dans :
0 commentaire

Trois récentes déportations effectuées à partir du Québec ont coûté près de 65 000 dollars aux contribuables.

Sources : Le Devoir et The Montreal GazettePhoto : Graham Hughes Archives, La Presse canadienne

Trois déportations vers le Sri Lanka ayant eu lieu à partir du Québec entre janvier et juillet derniers ont coûté la « modique » somme de 64 924,83 $ aux contribuables.

L'une de ces déportations concerne Sivaloganathan Thanabalasingham, cet homme qui a échappé à son procès pour le meurtre de sa femme en vertu de l'arrêt Jordan. Thanabalasingham a été renvoyé dans son pays, le Sri Lanka, le 5 juillet dernier au coût de 17 486,80 $. Les deux autres déportations ont coûté 26 629,19 $ et 20 808,84 $. Il n'a pas été possible de savoir s'il y a eu d'autres déportations pendant ce temps.

Ces montants comprennent le billet d'avion aller simple de la personne renvoyée ainsi que les billets aller-retour et les dépenses personnelles des deux agents qui doivent l'accompagner. Dans la majorité des cas de déportation, c'est l'Agence canadienne des services frontaliers qui a la responsabilité de couvrir les dépenses.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?