Déporter un criminel coûte cher au Canada

Déporter un criminel coûte cher au Canada

mer, 25/10/2017 – 09:39
Posté dans :
0 commentaire

Trois récentes déportations effectuées à partir du Québec ont coûté près de 65 000 dollars aux contribuables.

Sources : Le Devoir et The Montreal GazettePhoto : Graham Hughes Archives, La Presse canadienne

Trois déportations vers le Sri Lanka ayant eu lieu à partir du Québec entre janvier et juillet derniers ont coûté la « modique » somme de 64 924,83 $ aux contribuables.

L'une de ces déportations concerne Sivaloganathan Thanabalasingham, cet homme qui a échappé à son procès pour le meurtre de sa femme en vertu de l'arrêt Jordan. Thanabalasingham a été renvoyé dans son pays, le Sri Lanka, le 5 juillet dernier au coût de 17 486,80 $. Les deux autres déportations ont coûté 26 629,19 $ et 20 808,84 $. Il n'a pas été possible de savoir s'il y a eu d'autres déportations pendant ce temps.

Ces montants comprennent le billet d'avion aller simple de la personne renvoyée ainsi que les billets aller-retour et les dépenses personnelles des deux agents qui doivent l'accompagner. Dans la majorité des cas de déportation, c'est l'Agence canadienne des services frontaliers qui a la responsabilité de couvrir les dépenses.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.