Niqab : Ottawa songe toujours à contester la loi 62 à son tour

Niqab : Ottawa songe toujours à contester la loi 62 à son tour

sam, 11/11/2017 – 12:19
Posté dans :
0 commentaire

À l'heure actuelle, la loi 62 sur la neutralité religieuse est déjà contestée en cour, notamment par un organisme islamiste.

Source : Radio-CanadaPhoto : Nguyen Huy Kham, Reuters

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a réaffirmé son désir de contester la loi 62 sur la neutralité religieuse à son tour. En marge du sommet de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC), il a expliqué qu'il « regarde attentivement la loi et écoute les questions posées là-dessus ». Il a aussi dit : « On est en train d'étudier à l'interne les différents processus qu'on pourrait entamer ou avec lesquels on pourrait s'associer. »

Rappelons que la loi 62 sur la neutralité religieuse interdit aux fonctionnaires et à ceux qui reçoivent les services publics de se couvrir le visage, bien qu'elle prévoie de nombreuses exceptions. Elle est contestée en cour, notamment par un organisme islamiste, le Conseil national des musulmans canadiens (CNMC). Le Parti québécois avait promis un projet de loi musclé sur la laïcité en décembre, mais il a reculé devant les pressions de son aile multiculturaliste. La Coalition Avenir Québec s'engage toujours à adopter une véritable charte de la laïcité si elle est élue.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.