1 200 étrangers jugés dangereux résident toujours au Canada

1 200 étrangers jugés dangereux résident toujours au Canada

lun, 11/13/2017 – 13:30
Posté dans :
0 commentaire

Depuis 2013, le Canada expulse de moins en moins d'individus représentant un danger pour la sécurité nationale.

Source : Global News / Photo : Global News

Le nombre d'étrangers expulsés pour des raisons de sécurité a diminué de façon significative, selon les chiffres de l'Agence des services frontaliers du Canada. Ainsi, en 2013, le Canada a déporté 12 personnes pour des raisons de sécurité, mais ce chiffre est passé à 9 en 2014, puis à 5 en 2015 et en 2016. Jusqu'à présent cette année, seulement trois étrangers ont été expulsés du pays en raison de la menace qu'ils représentaient pour la sécurité nationale.

Fait paradoxal, le nombre d'étrangers jugés trop dangereux par le gouvernement pour rester au pays a augmenté durant la même période. Par conséquent, près de 1 200 étrangers qui ont reçu des ordonnances d'expulsion sont toujours présents sur le sol canadien. Parmi ceux-là, certains ont été jugés pour actes terroristes.

Ces données sont publiées au moment où le gouvernement libéral tente de rassurer les Canadiens en affirmant que des mesures rigoureuses de contrôle sont en place pour rejeter les candidatures de migrants illégaux qui présentent des risques pour la sécurité au pays.

La critique du Parti conservateur en matière d'immigration, Michelle Rempel, s'est dite très inquiète par la situation : « Les personnes qui ne sont pas admissibles au Canada ne devraient pas se trouver au Canada », a-t-elle déclaré.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.