Michaëlle Jean, la dame au goût du luxe

Michaëlle Jean, la dame au goût du luxe

mar, 11/14/2017 – 09:35
Posté dans :
0 commentaire

L'entrée en fonction de l'ex-gouverneure, en 2005, avait coûté 1,3 million aux contribuables canadiens.

Source : Le Journal de MontréalPhoto : Archives Le Soleil

Le Journal de Montréal a appris que l'entrée en fonction de Michaëlle Jean à titre de gouverneure générale avait coûté plus de 1,3 million $ aux contribuables canadiens. À titre de comparaison, l'arrivée de Julie Payette a coûté 650 000 $, ce qui est déjà beaucoup plus que celle de David Johnston, pour qui les contribuables avaient dû verser 233 794 $ en 2010.

Le dîner d'honneur de Mme Jean au parc Lansdowne, à Ottawa, avait à lui seul coûté 700 000 $, soit plus cher que l’ensemble de la mise en place de ses prédécesseurs. Il en avait également coûté un demi-million de dollars juste pour sa cérémonie d’installation et 130 000 $ pour « l’appui administratif » avant son assermentation.

Il semblerait donc que l'ex-gouverneure manifeste un goût prononcé pour le luxe, car selon le ministère du Patrimoine canadien, le budget de mise en place est généralement planifié selon les « besoins et désirs [de la personne] » nouvellement nommée au poste de gouverneur. Et ce goût du luxe semble l'avoir suivie jusqu'à son poste de secrétaire générale de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), puisque Mme Jean avait fait faire des rénovations au coût de 500 000 $ dans son appartement de fonction à Paris, de même qu'elle avait fait gonfler le budget de voyage de l'OIF de 40 %. Elle avait également acheté un piano à queue à 20 000 $ aux frais de l'organisme.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.