Réintégrer les djihadistes sera difficile, reconnaît M. Goodale

Réintégrer les djihadistes sera difficile, reconnaît M. Goodale

mar, 28/11/2017 – 17:00
Posté dans :
0 commentaire

Rappelons que le gouvernement Trudeau veut réintégrer les djihadistes canadiens à la société plutôt que de les punir.

Source : CTV NewsPhoto : CC0

À l'émission CTV Question Period, le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a reconnu qu'il serait difficile de réintégrer les djihadistes canadiens à la société comme souhaite le faire le gouvernement Trudeau. D'autres pays occidentaux, comme le Royaume-Uni et les États-Unis, parlent plutôt de les tuer avant qu'ils ne puissent revenir.

Rappelons que depuis au moins une semaine, les libéraux sont sous le feu des critiques de la part des conservateurs à ce sujet. Ainsi, à la Chambre des communes, le député conservateur Pierre Paul-Hus a lancé : « Est-ce que le ministre [Ralph Goodale] réalise que son travail est d'assurer la sécurité des Canadiens et non pas le confort de ces meurtriers ? »

M. Goodale a réaffirmé qu'il y avait 60 terroristes revenus au Canada et que même si ce chiffre datait de 2015, il n'avait pas augmenté depuis. Il a spécifié qu'il y avait entre 180 et 190 terroristes « liés au Canada » qui se trouvent actuellement dans les alentours de la Syrie ou l'Irak. Avec la défaite de l'État islamique à Raqqa, en Syrie, on ignore cependant si ces terroristes voudront revenir au Canada – une possibilité qui ne peut pas être ignorée.

M. Goodale a aussi affirmé que sur les 60 terroristes, deux seulement avaient été poursuivis par le gouvernement du Canada, ce qui montrait comment il était difficile de ramasser des preuves solides pour pouvoir les mener en justice.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.