Corée du Nord : Ottawa revoit ses plans d'urgence

Corée du Nord : Ottawa revoit ses plans d'urgence

mer, 11/29/2017 – 21:20
Posté dans :
0 commentaire

Ottawa a revu ses scénarios d'évacuation en raison du conflit qui oppose les États-Unis et la Corée du Nord.

Sources : Radio-Canada, The Toronto Sun, CBC News #1, #2, Le Devoir, Russia Today et Xinhua / Photo : geralt, CC0

Ottawa se prépare au pire. Avec les tensions qui montent à l'international en raison du conflit entre les États-Unis et la Corée du Nord, le gouvernement Trudeau a dû revoir ses plans d'urgence. Dans l'éventualité où le Canada serait frappé par une bombe nucléaire tirée par la Corée du Nord, le gouvernement dispose d'une entente avec la Défense nationale afin que les membres du Cabinet ministériel puissent évacuer le parlement et se réfugier dans des bunkers de deux bases militaires.

Il s'agirait, en cas de crise, de maintenir le gouvernement fonctionnel. Le plan vise à « assurer une interruption minimale, voire nulle, de la disponibilité des services essentiels » lors d'une urgence, comme une guerre, ou d'une catastrophe naturelle.

Rappelons que la Corée du Nord a procédé mardi à un nouveau tir de missile balistique intercontinentale. Celui-ci aurait atteint une altitude d'environ 4 475 kilomètres, soit plus de 10 fois la hauteur de la Station spatiale internationale, et serait donc capable de frapper n'importe quelle ville sur le territoire américain.

Ce nouveau test a donné lieu à une condamnation sans équivoque de la communauté internationale. Le président américain Donald Trump s'est entretenu par téléphone avec les dirigeants du Japon et de la Corée du Sud à ce sujet mercredi. Il a par ailleurs appelé Pékin à faire plier Pyongyang et annoncé de nouvelles sanctions à l'encontre de la Corée du Nord.

Dans la foulée des événements qui se succèdent avec le pays de Kim Jong-Un, le Canada et les États-Unis ont dit vouloir organiser une importante réunion internationale afin de trouver une solution non militaire à la crise. Les ministres des Affaires étrangères du Japon et des pays impliqués dans la guerre de Corée y seraient convoqués. Aucune date pour cette réunion n'a encore été fixée, mais elle devrait avoir lieu ici même au Canada au début de l'année prochaine.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.