Neutralité religieuse : La CAQ s'en prend aux libéraux

Neutralité religieuse : La CAQ s'en prend aux libéraux

mar, 12/05/2017 – 21:20
Posté dans :
0 commentaire

Pour elle, la décision de la Cour supérieure de suspendre un article de la Loi 62 est une gifle pour le gouvernement libéral.

Source : CAQPhoto : LouisRoyQc, Wikimedia, CC BY-SA 4.0 (Image rognée et redimensionnée)

« Les Québécois en ont assez de l’improvisation libérale », selon le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault. M. Legault blâme le gouvernement Couillard, qui, près de dix ans après le dépôt du rapport Bouchard-Taylor, « a adopté une loi sans lignes directrices ni balises pour accompagner les Québécois », ce qui a mené à la décision de la Cour supérieure de suspendre un article de la Loi 62 sur la neutralité religieuse.

Pour M. Legault, les libéraux n'ont à en vouloir qu'à eux-mêmes : « Après 10 ans, le gouvernement libéral a fini par accoucher de la Loi 62, qui va sûrement faire jurisprudence en matière d’improvisation », a déclaré le chef de la CAQ par communiqué. « On se souvient tous des contradictions de la ministre de la Justice sur le visage couvert ou découvert dans les autobus, des moments dignes de la Ligue nationale d’improvisation. [...] Les Québécois méritent mieux que l’improvisation libérale. Il est plus que temps de rassembler les Québécois. »

Rappelons que le juge Babak Barin, de la Cour supérieure du Québec, a suspendu temporairement l'article 10 de la Loi sur la neutralité religieuse, qui stipule que la prestation et la réception de services publics doivent se faire « à visage découvert » au Québec. Cette suspension durera le temps que les critères d'évaluation des demandes d'accommodement soient bien établis par le ministère de la Justice. Notons que des mesures d’accommodements sont prévues par l'article 10, mais les lignes directrices de ces mesures n'ont pas encore été définies par le gouvernement.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.