Mélanie Joly continue sa promotion du multiculturalisme

Mélanie Joly continue sa promotion du multiculturalisme

ven, 05/01/2018 – 16:00
Posté dans :
0 commentaire

Elle invite « tous les Canadiens à en apprendre davantage sur la communauté tamoule et à célébrer sa culture ».

Source : Gouvernement du CanadaPhoto : Eva Blue, Flickr, CC BY 2.0

Il ne se passe décidément pas une journée sans que le gouvernement Trudeau fasse la promotion du multiculturalisme canadien – c'est-à-dire celui qui ne reconnaît pas de culture dominante. Vendredi, c'était au tour de la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, de faire un geste en ce sens en soulignant le Mois du patrimoine tamoul.

Dans un communiqué, la ministre soutient que « le Mois du patrimoine tamoul offre à la population canadienne une belle occasion de célébrer l’apport inestimable des Canadiens d’origine tamoule à l’enrichissement du tissu social, culturel, économique et politique du pays. » Visiblement enthousiaste, elle invite « tous les Canadiens à en apprendre davantage sur la communauté tamoule et à célébrer sa culture ».

Depuis quelque temps, Mme Joly ne rate pas une occasion de faire la promotion du multiculturalisme. En novembre, elle avait annoncé à deux reprises des octrois de subventions à cet égard. La première annonce concernait des dépenses de 1,16 million afin de financer quatre projets pour faire la promotion du multiculturalisme et pour lutter contre la discrimination. On apprenait, entre autres, que l'Edmonton Centre for Race and Culture allait recevoir 128 982 dollars afin de réaliser un « balado sur la migration, l'identité et le sentiment d'appartenance ».

L'autre annonce se rapportait à une subvention de 58 000 $ attribuée à l'Armenian Community Centre pour son projet « Promouvoir la diversité culturelle en classe ». Ce projet vise à « élaborer un programme éducatif à l’intention des élèves et des enseignants pour tirer des leçons des atrocités passées, pour leur faire connaître les contributions positives du Canada aux droits de la personne et l’importance du multiculturalisme et d’une démocratie saine afin de prévenir les préjugés et la xénophobie. »

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.