Migrants illégaux : les conservateurs veulent du concret

Migrants illégaux : les conservateurs veulent du concret

mar, 09/01/2018 – 11:30
Posté dans :
0 commentaire

Notamment, M. Paul-Hus juge que M. Trudeau « doit annoncer publiquement que le Canada a des règles strictes en immigration. »

Sources : Facebook #1#2 et The Hill Times / Photo : Gracieuseté

À la suite de la décision de l'administration Trump de ne pas renouveler le statut de citoyen temporaire à 200 000 Salvadoriens, les conservateurs demandent au gouvernement Trudeau de renégocier l'Entente entre le Canada et les États-Unis sur les tiers pays sûrs.

En vertu de cette entente, lorsqu'un réfugié ou un migrant entre aux États-Unis, il est la plupart du temps obligé de faire sa demande d'asile dans ce pays – considéré comme sûr –, même si le Canada est sa destination désirée. Or, l'entente ne s'applique pas si un réfugié ou un migrant traverse illégalement la frontière canado-américaine.

En octobre déjà, la députée conservatrice Michelle Rempel avait interpellé le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, au sujet de la crise des migrants illégaux en lui reprochant de ne pas avoir « effleuré avec le président Trump le sujet de l'échappatoire dans l'Entente sur les tiers pays sûrs » lors de sa visite aux États-Unis. En même temps, son collègue député de Charlesbourg-Haute-Saint-Charles, Pierre Paul-Hus, avait porté à l'attention du ministre de l'Immigration, Ahmed Hussen, le fait que parmi les migrants illégaux, plusieurs avaient disparu dans la nature et ne s'étaient pas présentés aux autorités canadiennes. 

M. Paul-Hus est justement revenu sur le sujet lundi sur sa page Facebook : « Encore une fois, le gouvernement tente de contrôler un problème créé de toutes pièces par Justin Trudeau », a-t-il commenté. « Ce dernier doit annoncer publiquement que le Canada a des règles strictes en immigration. »

Au début d'octobre l'an dernier, on annonçait que 40 000 demandes d'asile étaient en retard et en attente de traitement devant la Commission de l'immigration et du statut de réfugiés (CISR).

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.