Bill Morneau partiellement blanchi des accusations contre lui

Bill Morneau partiellement blanchi des accusations contre lui

mar, 09/01/2018 – 07:40
Posté dans :
0 commentaire

Le ministre des Finances Bill Morneau faisait face à plusieurs accusations au sujet de son sens de l'éthique.

Sources : Le Devoir, Radio-Canada et La PressePhoto : CC0

Lundi, la commissaire sortante à l'éthique et aux conflits d'intérêts, Mary Dawson, a partiellement blanchi le ministre des Finances du Canada, Bill Morneau, qui faisait l'objet de plusieurs enquêtes. Ainsi, Mme Dawson a déclaré qu'il n'était pas coupable de délit d'initié dans la vente de ses actions de son ancienne compagnie, Morneau Shepell, et qu'il n'avait rien à se reprocher dans le cadre d'un contrat que la Banque du Canada avait renouvelé avec Morneau Shepell.

Cependant, une autre enquête est toujours en cours pour déterminer si M. Morneau s'est placé en conflit d'intérêts en parrainant le projet de loi C-27 qui vise à faciliter l'utilisation d'un certain type de régime de retraite, géré par Morneau Shepell. C'est que, selon les partis d'opposition, le projet de loi C-27 pourrait bénéficier à Morneau Shepell, une allégation que l'entreprise concernée a réfutée.

Rappelons que le 20 décembre dernier, Mme Dawson avait blâmé le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, pour les vacances qu'il avait prises à l'île privée de l'Aga Khan – un riche prince musulman – du 26 décembre 2016 au 4 janvier 2017 et en décembre 2014. Des membres de sa famille et leurs invités y avaient aussi séjourné en mars 2016.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.