Le Canada envoie 12,1 millions de dollars au Yémen

Le Canada envoie 12,1 millions de dollars au Yémen

ven, 19/01/2018 – 18:30
Posté dans :
1 commentaire

La crise qui sévit au Yémen implique l'Arabie saoudite, auquel le Canada a aussi vendu des blindés.

Sources : Gouvernement du Canada et La Presse / Photo : Alex Guibord, Flickr, CC BY-ND 2.0

Le gouvernement fédéral a annoncé l'octroi d'une aide de 12,1 millions de dollars au Yémen, un pays aux prises avec une grave crise humanitaire. Les fonds seront distribués par l'entremise de quatre organismes, dont trois de l'ONU, soit le Programme alimentaire mondial, le Fonds des Nations unies pour la population et le Bureau de la coordination des affaires humanitaires, ainsi que par l'entremise du Comité international de la Croix-Rouge. Le Canada a versé 65 millions au Yémen à titre d'aide humanitaire depuis mars 2017.

La crise qui sévit au Yémen a été provoquée par un conflit qui a débuté en 2015 et qui oppose des rebelles yéménites alliés à l'Iran et une coalition dirigée par l'Arabie saoudite, appuyée par les États-Unis. En août 2017, Radio-Canada avait obtenu une vidéo montrant les forces de sécurité de l'Arabie saoudite déployer des blindés canadiens dans le cadre d'une opération contre les militants alliés à l'Iran. Cette vidéo faisait suite à une révélation du Globe and Mail selon laquelle l'Arabie saoudite se servait de blindés canadiens pour violer les droits de l'homme contre des militants de la minorité chiite.

Depuis ce temps, le professeur de droit et ex-député Daniel Turp tente de faire invalider l’autorisation de vendre des véhicules blindés à l'Arabie saoudite. Il a récemment remporté une première bataille contre Ottawa dans ce dossier.

Commentaires

Dois-je comprendre que le Canada est responsable avec les USA des conflits dans ces pays en vendant des blindés à l'Arabie saoudite? Je suppose que c'est une forme de repêchage déguisé de réfugiés via le Canada par la suite de ces conflits. La guerre ne sert que de jeux stratégiques à l'homme et à ses politiciens dont les citoyens en paient les frais monétaires et humains. C'est le pire gâchis auquel l'humanité est confrontée.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.