Le gouvernement a menti aux Québécois, dit le Parti québécois

Le gouvernement a menti aux Québécois, dit le Parti québécois

jeu, 01/02/2018 – 20:15
Posté dans :
0 commentaire

Il accuse notamment le gouvernement d'avoir caché un surplus de 2,2 milliards de dollars en mars 2016.

Source : PQPhoto : Amadalvarez, Wikimedia, CC BY-SA 4.0 (Image rognée et redimensionnée ; arrière-plan flouté)

Le Parti québécois (PQ) accuse le gouvernement libéral d'avoir menti aux Québécois. Il soutient que même s'il a accumulé les surplus budgétaires depuis l'été 2015, le gouvernement a attendu l'hiver dernier pour mettre fin au programme d'austérité.

« Les rapports du ministère des Finances démontrent que depuis le 31 août 2015, on enregistre des surplus budgétaires », affirme le chef du PQ, Jean-François Lisée. « À ce moment, il y avait près [d']un milliard de dollars de surplus dans les coffres de l'État. Et, depuis cette date, l'argent n'a fait que s'accumuler. Pourtant, les libéraux ont accéléré la cadence des coupes dans tous les secteurs. »

Selon Nicolas Marceau, porte-parole du parti en matière de finances, le gouvernement aurait caché un surplus de 2,2 milliards en mars 2016. Mais ce surplus ne l'aurait pas empêché de réduire le budget « d'à peu près tous les ministères ».

« En éducation, les enfants qui ont été privés des professionnels dont ils avaient besoin ont pris un retard qu'ils pourront difficilement rattraper », a déploré M. Marceau. « Et la misère dans laquelle ont été laissés nos aînés, dénoncée à maintes reprises par la protectrice du citoyen, ne sera pas effacée par les réinvestissements annoncés, qui s'avèrent nettement insuffisants », a-t-il ajouté.

Le PQ maintient son discours, à savoir qu'« il est absurde de prétendre qu'on peut à la fois améliorer les services et baisser les impôts ».

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?