Un conseiller de Justin Trudeau traite ses détracteurs de nazis

Un conseiller de Justin Trudeau traite ses détracteurs de nazis

jeu, 08/02/2018 – 20:00
Posté dans :
4 commentaires

Gerald Butts, très proche de M. Trudeau, n'aime pas qu'il ait été critiqué pour son fameux commentaire sur le « peoplekind ».

Sources : Twitter #1, #2, #3 et #4 / Photo : Ontario Chamber of Commerce, FlickrCC BY-ND 2.0

Sur son compte Twitter jeudi, l'un des plus proches conseillers de Justin Trudeau, Gerald Butts, a comparé à des nazis ceux qui ont critiqué le premier ministre pour son fameux commentaire sur le « peoplekind ». Rappelons que le 1er février, lors d'une assemblée publique à Edmonton, M. Trudeau avait repris une jeune femme qui avait prononcé le mot « mankind » en lui disant qu'il préférait le terme « peoplekind », plus inclusif selon lui.

Ces propos avaient fait le tour du monde. L'animateur vedette Piers Morgan avait qualifié M. Trudeau d'« andouille », disant de lui qu'il était devenu la « risée du monde ». La chroniqueuse australienne Rita Panahi l'avait surnommé le « Kim Kardashian des dirigeants politiques ». M. Trudeau s'était défendu en qualifiant son commentaire de « blague bête ».

Sur Twitter, M. Morgan a répliqué à la remarque de M. Butts : « Si vous êtes l'un des principaux conseillers de Justin Trudeau, pas étonnant qu'il fasse autant de gaffes. » Pour ajouter plus tard : « Incroyable que quelqu'un de si proche de votre premier ministre soit capable de lancer des absurdités aussi dangereusement inflammatoires en son nom. »

Les internautes ont aussi fortement réagi à la comparaison de M. Butts. Par exemple, une personne a ironiquement publié une image où on pouvait y lire : « Vous avez invoqué les nazis/Hitler de façon inappropriée. Ce débat est terminé. Vous êtes le perdant. Tout le monde est plus intelligent que vous. » Une autre personne a dit : « Comparer les gens qui ont été en désaccord au sujet du "peoplekind" avec les nazis qui ont torturé et tué des millions de Juifs est extrêmement insultant envers tous ceux qui ont été touchés par l'Holocauste. »

Commentaires

"Aussi, le silence du premier ministre Trudeau et le refus de lui demander à Mme Freeland de se récuser pour avoir menti sur le passé collaborationniste de son grand-père démontrent une insensibilité inouïe à l’égard des millions de victimes juives et non juives des Nazis. " -Robin Philpot

Le deux poids deux mesures du Canada en ce qui concerne l'antisémitisme ne cessera jamais d'étonner...

Les squelettes de Chrystia Freeland et le silence de Justin Trudeau

2017/03/10 | Par Robin Philpot

https://www.facebook.com/robin.philpot.737simone1981simone1981/posts/10…

http://lautjournal.info/20170310/les-squelettes-de-chrystia-freeland-et…

Il s’agit là d’un mensonge éhonté et ce n’est pas une source russe qui nous le dit. Mais d’abord les archives de l’Alberta (p. 14) et sa propre famille.

Madame Freeland savait-elle que son grand-père était un collaborateur nazi?

Mon cher monsieur, on se garde une p'tite gêne. Vous n'êtes pas en Allemagne d'époque. Justin pelte assez comme ça. Faut pas en donner plus qu'il en demande.

''Des millions de juifs''

POURQUOI toujours et encore et encore et encore en faire exclusivement référence au personnes juives de la deuxième guerre mondiale alors qu'ils ne font parti que d'un pourcentage de moins de 20% de la totalité des victimes de ce conflit ????
(Qui plue est, le nombre ''6 millions'' est depuis bientôt 30 ans discrédité et corrigé)

Les autres 80% n'ont-ils pas été eux et elles aussi des êtres humains à part égale?
Pourquoi cette propagande de 70 ans perdure t'elle encore de nos jours ?

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.