Le fédéral aggrave le problème d'évasion fiscale, selon M. Lisée

Le fédéral aggrave le problème d'évasion fiscale, selon M. Lisée

mar, 13/02/2018 – 10:00
Posté dans :
0 commentaire

« Justin Trudeau fait le contraire de ce qu'il faut faire », a déclaré le chef du PQ en entrevue avec La Presse canadienne.

Sources : La Presse et Le Journal de Montréal / Photo : CC0

En référence aux deux nouveaux accords d'échange de renseignements fiscaux que le gouvernement de Justin Trudeau a conclus avec la Grenade et Antigua-et-Barbuda, le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, lui reproche d'aggraver le problème de l'évasion fiscale. « Justin Trudeau fait le contraire de ce qu'il faut faire », a-t-il déclaré en entrevue avec La Presse canadienne. « M. Trudeau semble être le lobbyiste en chef des paradis fiscaux au Canada. »

Les accords d'échange de renseignements fiscaux font en sorte que les entreprises qui déclarent leurs revenus dans ces pays ne paient pratiquement aucun impôt. L'acte de divulguer ses renseignements fiscaux au Canada rend la situation parfaitement légale avec l'avantage d'être exempté de paiement d'impôt au pays.

23 pays ont présentement des ententes de partage de renseignements fiscaux avec le Canada. Deux autres ententes sont en attente d'entrée en vigueur, soit celles avec la Grenade et Antigua-et-Barbuda. De plus, le gouvernement canadien poursuit ses négociations avec cinq autres pays, dont certains sont sur la liste noire des paradis fiscaux établie par l'Union européenne.

Le Bloc québécois demandera, le mardi 13 février 2018, au gouvernement de Justin Trudeau d'annuler les ententes prises avec la Grenade et Antigua-et-Barbuda.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.