Le Canada se cherche un rôle plus actif en Irak

Le Canada se cherche un rôle plus actif en Irak

jeu, 15/02/2018 – 21:30
Posté dans :
0 commentaire

Ottawa étudierait la possibilité de participer à une mission de formation élargie au sein de l'OTAN.

Source : CBC NewsPhoto : Ash Carter, FlickrCC BY 2.0 (Image rognée)

Le Canada se cherche un rôle plus actif en Irak. En novembre, il avait annoncé qu'il allait envoyer 20 ingénieurs de combat dans ce pays pour entraîner les troupes locales à démanteler les bombes que les militants de l'État islamique (EI) avaient installées en bordure des routes. Toutefois, selon le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, Ottawa étudierait maintenant la possibilité de participer à une mission de formation élargie au sein de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN).

M. Sajjan a toutefois déclaré qu'il était encore trop tôt pour dire quel type de formateurs le Canada pourrait offrir à la nouvelle mission. Le gouvernement libéral avait promis, en juin dernier, de maintenir les troupes canadiennes en Irak jusqu'en 2019. La grande majorité d'entre elles opèrent sous le commandement de la coalition, dirigée par les États-Unis.

Plus tôt cette semaine, le gouvernement irakien avait réclamé 88 milliards de dollars à ses alliés pour la reconstruction de son pays. Le Canada lui en a octroyé 12 millions. Les fonds passeront en grande partie par divers organismes et programmes de l'Organisation des Nations Unies (ONU).

Si le gouvernement espère que cette somme d'argent serve à reconstruire et à sécuriser l'Irak, il espère aussi qu'elle servira à promouvoir l'« égalité des genres » et à « accroître la participation des femmes aux processus décisionnels et aux interventions liées à la prévention des conflits ».

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?