Cannabis : Un scandale financier risque d'éclater, dit le PQ

Cannabis : Un scandale financier risque d'éclater, dit le PQ

ven, 16/02/2018 – 08:30
Posté dans :
0 commentaire

Des producteurs de cannabis vont fournir le Québec alors qu'ils sont associés à des paradis fiscaux.

Sources : Assemblée nationale et Le Journal de Montréal / Photo : CC0

Nous avons appris mercredi que le gouvernement du Québec avait fourni des lettres d'intention à six producteurs de cannabis afin de s'assurer de l'approvisionnement de ce produit à partir du 1er juillet 2018. Or, Mme Véronique Hivon, porte-parole de l'opposition officielle en matière de justice, a affirmé jeudi que parmi ces six producteurs, au moins deux sont associés à des paradis fiscaux.

Mme Hivon a attesté qu'il sera impossible de connaître l'identité des investisseurs des compagnies sélectionnées et de savoir dans quelle mesure ils sont liés aux paradis fiscaux ou au crime organisé. Pourtant, un des prétendus objectifs de la légalisation du cannabis est de retirer cette substance des mains du crime organisé.

À cet égard, M. Sylvain Pagé, porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé publique et de prévention, a souhaité rappeler la motion qui a été votée mercredi à l'unanimité : « Que l'Assemblée nationale réclame de la Société québécoise du cannabis qu'elle fasse en sorte de s'approvisionner majoritairement auprès de producteurs québécois de cannabis et [qu'elle] s'assure que ses fournisseurs présentent un financement socialement acceptable. » M. Pagé a ajouté que la situation est très préoccupante, car un scandale financier risque d'éclater « sous nos yeux ».

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?