L'entente avec les médecins spécialistes, un enjeu électoral ?

L'entente avec les médecins spécialistes, un enjeu électoral ?

mer, 21/02/2018 – 07:30
Posté dans :
0 commentaire

C'est ce que veut la CAQ, qui a demandé au gouvernement Couillard d'attendre avant de signer l'entente.

Sources : CAQ, L'Actualité et Assemblée nationalePhoto : CC0

Mardi, la Coalition Avenir Québec (CAQ) a demandé au gouvernement Couillard de ne pas signer l'entente de principe conclue avec les médecins spécialistes. Rappelons qu'en vertu de cette entente, Québec s'engage à leur verser 2 milliards $ pour la période de 2015 à 2023, ce qui équivaut à une augmentation de 11,2 % sur huit ans. Québec s'engage aussi à verser une somme non récurrente de 1,5 milliard en rattrapage salarial.

La CAQ a demandé à ce que l'entente soit soumise aux Québécois à l'élection d'octobre 2018. Son chef, François Legault, juge que les nouvelles augmentations accordées aux médecins spécialistes n'ont pas leur place puisqu'ils gagnent désormais plus que leurs homologues en Ontario. En revanche, a-t-il dit, les travailleurs québécois « gagnent pas mal moins que ceux de l'Ontario ». Le Parti québécois (PQ) a aussi talonné le gouvernement Couillard à ce sujet à l'Assemblée nationale.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a affirmé que grâce à son entente de principe, les patients seront « mieux servis ». « Pour la première fois de l'histoire du système de santé du Québec, les médecins se sont déclarés imputables de l'accessibilité aux services, notamment dans la couverture des spécialistes en région », a-t-il déclaré. « Tiens, à La Pocatière, il y aura des anesthésistes tout l'été. C'est payé par les anesthésistes, les pénalités imposées aux anesthésistes, si l'entente n'est pas respectée », a-t-il donné en guise d'exemple.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?