Tous les partis disent oui à de nouveaux accommodements religieux

Tous les partis disent oui à de nouveaux accommodements religieux

mar, 20/02/2018 – 20:15
Posté dans :
1 commentaire

Le PLQ, le PQ, la CAQ et QS ont approuvé un changement pour faciliter la voie aux candidats portant le voile ou le turban.

Sources : Le Journal de Montréal, La Presse, Assemblée nationale #1 (10:00 à 15:15) et #2 / Photo : Rama, WikimediaCC BY-SA 2.0 FR (Image modifiée : texte enlevé de l'enveloppe)

Récemment, on apprenait que le Directeur général des élections du Québec (DGEQ), Pierre Reid, avait proposé une modification à la législation québécoise pour que les candidats qui portent le turban ou le voile islamique puissent se présenter plus facilement aux élections. En ce sens, il voulait que le règlement exige désormais que les photographies des candidats électoraux soient à « visage découvert » plutôt qu'à « tête découverte ».

Une telle proposition avait déplu au porte-parole du Rassemblement pour la laïcité (RPL), André Lamoureux, qui avait été formel : « On est contre le changement du règlement. On veut le statu quo ». C'est qu'il associait cette proposition à « un autre pas en arrière » dans une entreprise « d'affaiblissement et de diminution » du caractère laïc du Québec.

Malgré tout, les quatre partis politiques à l'Assemblée nationale ont voté en faveur du changement de règlement. Ainsi, les candidats qui voudront se présenter aux élections n'auront plus à enlever leur turban ou leur voile islamique pour leur photographie. Toutefois, les candidats portant le niqab ou la burka devront toujours le faire. « À partir du moment où le visage est découvert et est identifiable, il n’y a pas de problème », a expliqué M. Reid en commission parlementaire.

Durant cette même commission parlementaire, la députée péquiste Agnès Maltais a déclaré qu'il n'avait jamais été question d'interdire le port de signes religieux pour les candidats, mais de les « baliser ». Elle a tenté de faire passer un amendement pour que les citoyens ne puissent pas protester contre le changement de règlement en portant, par exemple, un masque ou une cagoule – amendement qui fut rejeté.

Commentaires

Le peuple ne veut absolument rien savoir des accommodements DÉRAISONNABLES, mais ils n'en ont rien à foutre, et on n'a le culot de dire que nous sommes en démocratie ( Système politique, forme de gouvernement dans lequel la souveraineté émane du peuple ), mon Q oui.

Toutes des crapules, qu'importe le parti et en voici la preuve absolue.

"En démocratie, la politique est l’art de faire croire au peuple qu’il
gouverne."
Louis Latzarus

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.