Justin Trudeau et son entourage dans l'eau chaude

Justin Trudeau et son entourage dans l'eau chaude

jeu, 22/02/2018 – 08:00
Posté dans :
2 commentaires

Un dîner en compagnie d'un extrémiste sikh a été annulé. Ce dernier, cependant, a rencontré la femme de Justin Trudeau.

Sources : CBC News, Times of India et TwitterPhoto : Confidentielle (relayée par CBC News et d'autres médias)

Déjà qualifié de « désastre », le voyage en Inde du premier ministre Justin Trudeau a connu un autre épisode dramatique. Jaspal Atwal, un extrémiste sikh, avait été invité à un dîner avec le premier ministre lors d'un événement officiel qui doit se dérouler jeudi, à Delhi. L'invitation a toutefois été annulée quand l'entourage du premier ministre a été mis au courant des antécédents de M. Atwal.

Malgré tout, ce dernier a eu le temps de participer à un autre événement organisé par l'entourage de M. Trudeau. CBC News a mis la main sur une photographie qui montre l'épouse du premier ministre, Sophie Grégoire, en compagnie de M. Atwal lors d'un événement culturel à Mumbai, le 20 février dernier.

Jaspal Atwal avait été reconnu coupable de tentative de meurtre à l'endroit d'un ministre indien, Malkiat Singh Sidhu, qui s'était produite en 1986 à Vancouver. À l'époque, M. Atwal était membre de l'International Sikh Youth Federation, une organisation considérée comme terroriste au Canada, au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Inde.

M. Atwal a également été accusé en 1985 — sans toutefois être condamné — pour une violente attaque qui a presque coûté la vie à Ujjal Dosanjh, un farouche opposant au mouvement séparatiste sikh. M. Dosanjh est plus tard devenu premier ministre de la Colombie-Britannique. Enfin, M. Atwal a aussi été reconnu coupable dans une affaire de fraude.

Selon CBC News, c'est le député libéral Randeep Sarai qui aurait demandé au Haut-commissariat du Canada en Inde que M. Atwal soit ajouté à la liste des invités pour le dîner organisé à Delhi. M. Sarai est l'un des 14 députés qui voyagent avec M. Trudeau durant sa visite officielle en Inde.

Au sujet de cet incident, le député conservateur James Bezan s'est lancé dans une critique mordante sur son compte Twitter : « Justin Trudeau et le cabinet du premier ministre sont soit complètement stupides, soit incompétents, ou ils aiment vraiment rencontrer des criminels, des terroristes et des fraudeurs reconnus coupables », a-t-il écrit. « S'il voulait rester à la maison, [le premier ministre] ne serait que la risée du Canada — pas celle du monde entier. »

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?