« Nous devons avoir une économie mondiale », déclare l'ONU

« Nous devons avoir une économie mondiale », déclare l'ONU

mer, 28/02/2018 – 07:30
Posté dans :
0 commentaire

Malgré les doutes de plus en plus importants des populations, l'ONU ne voit que des « bienfaits » dans la mondialisation.

Sources : ONU et Programme 2030Photo : United States Mission Geneva, FlickrCC BY-ND 2.0

Lors d'une réunion du Conseil économique et social (ECOSOC), le Secrétaire général des Nations Unies (ONU), António Guterres, a plaidé pour l'accélération de la mondialisation, comme la vice-secrétaire Amina Mohammed l'avait faite il y a une semaine. « Nous devons avoir une économie mondiale », a-t-il déclaré.

M. Guterres a affirmé que « personne » ne doutait des « bienfaits » de la mondialisation, citant en exemple l'intégration des économies, l'expansion du commerce et les avancées technologiques. À ses yeux, le problème viendrait du fait que « trop de personnes sont laissées de côté ». En ce sens, M. Guterres a estimé que le Programme 2030 de l'ONU était « notre contribution cruciale ».

Rappelons que le Programme 2030 a été adopté le 25 septembre 2015 par les 193 États membres des Nations Unies. Il s'agit d'un plan utopique dans lequel on aspire à créer une forme de « citoyenneté mondiale » et où le droit international y prend une place importante au détriment des souverainetés nationales.

Pour assurer le succès de la mondialisation, M. Guterres a affirmé que le repositionnement du système de développement de l’ONU était nécessaire et qu'il fallait un ECOSOC « renforcé ». Il est revenu sur un « Pacte de financement » qu'il a proposé afin de « donner au système des Nations Unies les ressources et la souplesse dont il a besoin pour produire des résultats, en échange d’une transparence améliorée et d’une obligation de résultats ».

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.