« Nous devons avoir une économie mondiale », déclare l'ONU

« Nous devons avoir une économie mondiale », déclare l'ONU

mer, 28/02/2018 – 07:30
Posté dans :
0 commentaire

Malgré les doutes de plus en plus importants des populations, l'ONU ne voit que des « bienfaits » dans la mondialisation.

Sources : ONU et Programme 2030Photo : United States Mission Geneva, FlickrCC BY-ND 2.0

Lors d'une réunion du Conseil économique et social (ECOSOC), le Secrétaire général des Nations Unies (ONU), António Guterres, a plaidé pour l'accélération de la mondialisation, comme la vice-secrétaire Amina Mohammed l'avait faite il y a une semaine. « Nous devons avoir une économie mondiale », a-t-il déclaré.

M. Guterres a affirmé que « personne » ne doutait des « bienfaits » de la mondialisation, citant en exemple l'intégration des économies, l'expansion du commerce et les avancées technologiques. À ses yeux, le problème viendrait du fait que « trop de personnes sont laissées de côté ». En ce sens, M. Guterres a estimé que le Programme 2030 de l'ONU était « notre contribution cruciale ».

Rappelons que le Programme 2030 a été adopté le 25 septembre 2015 par les 193 États membres des Nations Unies. Il s'agit d'un plan utopique dans lequel on aspire à créer une forme de « citoyenneté mondiale » et où le droit international y prend une place importante au détriment des souverainetés nationales.

Pour assurer le succès de la mondialisation, M. Guterres a affirmé que le repositionnement du système de développement de l'ONU était nécessaire et qu'il fallait un ECOSOC « renforcé ». Il est revenu sur un « Pacte de financement » qu'il a proposé afin de « donner au système des Nations Unies les ressources et la souplesse dont il a besoin pour produire des résultats, en échange d'une transparence améliorée et d'une obligation de résultats ».

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.