Le Bloc québécois implose et perd sept députés sur dix

Le Bloc québécois implose et perd sept députés sur dix

mer, 28/02/2018 – 21:00
Posté dans :
1 commentaire

Malgré tout, la cheffe du Bloc, Martine Ouellet, ne veut pas abandonner son poste. « J'ai un mandat clair », a-t-elle dit.

Sources : Le Journal de Montréal #1#2 et #3  / Photo : Asclepias, Wikimedia, CC BY-SA 3.0 (Image rognée)

Sept députés ont décidé mercredi de quitter la barque du Bloc québécois. Michel Boudrias, Rhéal Fortin, Simon Marcil, Monique Pauzé, Louis Plamondon, Luc Thériault et Gabriel Ste-Marie siégeront désormais à titre de députés indépendants.

Pour la cheffe du Bloc, Martine Ouellet, pas question toutefois d'abandonner son poste. « J'ai un mandat clair. Mon appui, on l’a vu au Conseil général », a-t-elle déclaré. Pour Gilles Duceppe, lui-même ancien chef du parti, l'heure a sonné pour Mme Ouellet : « Je ne comprends pas pourquoi elle reste là quand on n'est pas capable de faire un minimum de consensus dans son caucus », a-t-il dit.

Les trois députés restants du Bloc sont Mario Beaulieu, Xavier Barsalou-Duval et Marilène Gill.

Commentaires

Comment Martine Ouellet peut garder le sourire avec tous ces départs? Hypocrisie, indifférence ou inconscience...c'est selon?

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.